1 111........qu'est-ce que représente ce chiffre devez-vous vous demander ???

 Tout simplement le nombre de messages publiés sur ce blog depuis sa naissance en mars 2006. 12 ans déjà !

Ce n'est que ça ! Mais ce chiffre tout en 1 m'a plu. Voilà c'est tout bête !

La première recette était  un Sauté de Veau  au Chorizo   publié le 21mars 2006

 La 1 111ème sera  une très vieille recette de famille que j'aime beaucoup faire et que les habitués de la maison me réclament de temps en temps  :  LES  ENCORNETS  FARCIS

Encornets, chipirons, Calmars, Calamars ou Totènes ........c'est pareil !

Seule petite différence sur la côte amalfitaine et plus précisement à Praïano les totènes sont des encornets "rouges". Il m'arrive quand même d'en trouver en Italie juste à la frontière.

Et quel que soit le nom .........j'aime !  

Les encornets farcis sont une de mes spécialités - soit dit sans forfanterie aucune ;o)) - Il est vrai que je n'en fais pas souvent mais j'en fais quand même depuis ........des décennies, chutttt !

Je m'aperçois que toutes mes recettes de base, celles que je fais depuis la nuit des temps, ne sont que très rarement publiées sur mon blog.  Voilà un oubli de réparé !

En ce qui concerne ce plat il y a autant de recettes  que de cuisinières, je n'ai pas la prétention de faire la vraie recette de je ne sais où...........c'est juste la recette que je fais chez moi, et je vous invite simplement à y goûter. 

2 

Attention :  Choisir des encornets de taille moyenne (ou grosse) mais vérifier que la poche est absolument intacte pour bien conserver la farce pendant la cuisson !

Préparation  :  40 mn.

Cuisson :1heure

Ingrédients pour  6  personnes

6  beaux  encornets (calamars)                                     

3 oignons

4 gousses d’ail                                                                  

Huile d’olive

1 poignée de persil                                                          

Sel   poivre

1 grand bol de mie de pain trempée dans du lait

150 g de lard fumé                                                            

150g de jambon blanc

3

PREPARATION :

Préparation des calamars :

         Faire tremper la mie de pain dans le lait.

         Nettoyer soigneusement les encornets. Les vider sans déchirer la poche. Bien les rincer en enlevant la fine pellicule qui les entoure. Les éponger.

         Nettoyer les tentacules et les hacher finement.

         Eplucher les oignons et l’ail et les hacher finement. Passer au mixer le lard fumé et le jambon cuit.

         Faire chauffer 3 c. d’huile d’olive dans une sauteuse et faire revenir tous les  ingrédients hachés : ail, oignons, lard, jambon et tentacules. Les laisser blondir.

         Presser la mie de pain pour en extraire l’excédent de lait. Hacher le persil.

         Hors du feu les ajouter à la préparation précédente, saler, poivrer et bien mélanger à la cuillère de bois.

         Garnir les poches avec la farce. Ne pas trop les remplir pour éviter qu’elles n’éclatent en cours de cuisson. Fermer avec des pics en bois.

1

         Réserver au frais et préparer la sauce tomate.

 Ingrédients pour la  Sauce  Tomate

2  ou  3  échalotes                                                

6 grosses tomates mûres ou 1 boite de 4/4 de tomates pelées

Bouquet garni : 3 branches de thym, 2 feuilles de laurier, 2 queues de persil.

25 cl de vin blanc sec                                          

Huile d’olive

Sel   poivre                                                            

Piment de Cayenne (facultatif mais c'est dommage de s'en passer)

1 morceau de sucre

 Préparation de la sauce tomates:

          Eplucher et hacher grossièrement les échalotes.

          Eplucher, épépiner et couper en quartiers les tomates

          Mettre à chauffer 2 c. d’huile d’olive dans une casserole. Ajouter les échalotes et les faire blondir. Ajouter ensuite les tomates, le bouquet garni, le morceau de sucre. Saler, poivrer. Dés que les tomates sont fondues, ajouter le vin blanc. Bien mélanger et laisser mijoter 20 mn au moins. Si la sauce est faite la veille c'est encore mieux !

          Retirer le bouquet garni et passer la sauce au chinois ou au mixer. La verser dans une sauteuse assez grande pour contenir les encornets les uns à côté des autres. Faire mijoter le tout pendant une bonne demi-heure. Vérifier que la sauce recouvre les encornets  pour qu’ils cuisent uniformément. Si la sauce est trop épaisse rajouter un peu d’eau. Laisser mijoter.  La sauce doit recouvrir la totalité des encornets. Et surtout ne pas mélanger, ne pas "déranger" les encornets.......ils risqueraient de vous le faire payer cher !

          A la fin de la cuisson rectifier l’assaisonnement et relever suivant le goût d’un peu de piment de Cayenne.

          Le meilleur accompagnement pour ce plat est le riz. Ici du riz Venere.

4

NOTES:

  • Déposer les encornets les uns à côté des autres dans une grande cocotte, les recouvrir de sauce et laisser mijoter sans remuer pour éviter de les faire éclater. A la rigueur si on en a beaucoup on peut aussi en poser quelques uns par-dessus mais sans y toucher ensuite.
  • Et ce plat est encore meilleur si on le prépare la veille et qu’on le réchauffe tout doucement juste avant de servir.
  • S'il vous en reste ou si vous voulez en préparer longtemps à l'avance, cette préparation se congèle très bien.

5

Encore quelques tomates sur 

Cuisinons de Saison

D'octobre 2018

 Et maintenant je vous entraine dans un superbe village de la Côte Amalfitaine où nous avons fait un magnifique séjour il y a quelques années. Nous n'avons qu'une envie........y retourner. Vous allez vite comprendre pourquoi. Il s'agit de Praïano où on pêche les totènes rouges !

1 (17)

2 (16)

3 (9)

4

 Notre location se trouvait tout en haut du village, admirez la vue que nous avions et imaginez le plaisir que nous avions à prendre notre petit déjeuner sur la terrasse.

5

5a

Ou déguster la Pastiéra napoletana, dessert emblématique de Naples et sa région au moment de Päques. 

Notre propriétaire était cuisinier et nous a offert une belle part de ce mythique et délicieux dessert.

Son épouse, elle,  nous a offert la production du jour de son poulailler.

5e

Vue de la terrasse :

6

7

8

9

10

De beaux toits et des terrasses pour goûter à la Dolce Vità

11

12

19

20

Le jardin fleuri

22

23

25

Les fameux citronniers 

16

17

De mystérieux sentiers entre les maisons étagées sur la colline abrupte.

18

Les crèches sont très importantes à Naples et sa région.

Dans le centre hstorique de Naples une rue est entièrement dédiée aux crèches. La Via San Gregorio Armeno est nommée aussi Via dei Présepi (rue des Crèches)
A Praïano un habitant a eu envie d'en créer une en bord de route dans une surprenante petite grotte.

27

28

26

29 (1)

30

34

Les environs impressionnants de Praïano

Des escaliers vertigineux

35

36

Un bel entrainement pour les jambes pour rejoindre la piscine........au bord de la mer !

37

38

39

40

Voici le port de Praïano  auquel on ne  peut accéder qu'à pieds. Belle descente .........mais la remontée est "démoralisante" ;o))

41 (1)

42

 

A  bientôt !