MIECHAMBO CUISINE

Crevettes à la bière et à l'ail

 Dans le restaurant portugais, O Cantinho da Saudade, où nous allons quelquefois nous régaler, je prends souvent des Crevettes à la Grillo. J’ai réussi à «extorquer» des bribes de la recette à la charmante serveuse, mais je n’arrive pas vraiment à retrouver la saveur de celles qu’elle nous sert. Mais enfin j’ai réussi à m’en rapprocher et c’est aussi un vrai délice. Rapide à préparer si l’on excepte le temps pour décortiquer les crevettes ou les gambas.

En tout cas Mr Miechambo a aussi apprécié ma préparation ......alors c’est top ;o))

1

 Préparation : env.15 mn

Cuisson : env.15 mn

3

Ingrédients pour 2 personnes :

=> 500 g de crevettes  crues décortiquées

=> 20 cl de bière

=> 2 ou 3 gousses d'ail

=> huile d'olive + 15g  de beurre

=>1 petit piment de Cayenne ou du Piment de Cayenne en poudre (facultatif)

=> Sel

=> 1 citron

Préparation :

Détailler l'ail en tranches fines.

Faire chauffer l'huile d'olive et le beurre et y ajouter l'ail coupé en tranches fines sur feu doux, pendant 2 à 3 mn. Il ne doit pas dorer.

Ajouter les crevettes, bien remuer pour que les crevettes s'imprègnent d'huile et d'ail encore pendant 2 ou 3mn. 

Augmenter le feu et ajouter la bière. Laisser cuire à gros bouillons et à découvert jusqu'à presque totale évaporation de la bière puis réduire le feu, ajouter le piment de Cayenne pour un goût un peu piquant (facultatif), saler et mélanger.

Servir très chaud.

C'est délicieux....accompagné  de quartiers de citron, d'une salade et/ou de  frites.

2

NOTE :

  • A  Cantinho del Saudade la cuisinière se sert de bière blonde, je n’avais que de la Guiness (brune donc), d’où ma sauce un peu foncée. La prochaine fois j’essaierai avec de la  blonde.
  • La prochaine fois aussi  je ferai mariner les gambas quelques heures dans l'huile d'olive, ail et un peu de bière.
  • On peut remplacer la bière par du vin blanc sec.

4

 

A bientôt

Bonne journée

Posté par Chamborigaud à 17:08 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


A L I G O T

Je ne sais pas si je vous ai déjà parlé de notre "amour" pour l'Aveyron. Des paysages sublimes, des produits locaux et une gastronomie qui satisfont pleinement la curiosité et la gourmandise de nos papilles, des "autochtones" particulièrement sympathiques. C'est de cette façon que nous aimons voyager en France et je dois avouer que nous avons toujours trouvé tout ça dans les différentes régions visitées (un petit bémol cependant pour le pays basque en ce qui concerne l'accueil dont je parlerai peut-être un jour !).
Mais j'avoue que l'Aveyron arrive en tête de liste juste après l'Auvergne et les Cévennes. Mais  il est juste entre les deux, non ? 

Pour un séjour je vous recommande les chambres d'hôtes de Christiane et André  au Domaine de la  Rousselie à St Géniez d'Olt et chez Mr et Mme Marty à Galgan.

Lors de nos différents séjours nous avons testé beaucoup de spécialités locales et l'Aligot est certainement la plus connue. J'avais l'habitude de faire la truffade qui s'en raprroche un peu par les ingrédients mais pas par la préparation. Donc disais-je la truffade est une spécialité de ma cuisine ......évidemment je suis auvergnate par alliance !!

Mais je n'avais jamais osé me lancer dans l'aligot. Cette purée qui file, file et qui vous oblige presque à monter sur une chaise pour suivre le fil quand le plat est réussi  ! Mais j'ai eu la chance de pouvoir regarder une excellente cuisinière du pays nous en fabriquer un et du coup je me suis sentie "autorisée" à tenter l'expérience.

Pour une première fois c'est pas mal, non ??

Allez on fait un concours.......à celle qui fera le "fil" le plus long ?

3

1

Pour  4 personnes

Ingrédients :

1 kg de pommes de terre

100g de beurre

250g de crème fraîche

400g de tome fraîche de l'Aubrac (ou d'ailleurs mais fraîche c'est indispensable !)

Sel & poivre

Ail (facultatif) ........mais selon moi sans ail c'est moins bon !!!

Préparation :

Préparer une purée avec les pommes de terre.

Ajouter à cette purée encore chaude  le beurre et la crème. Bien mélanger. Assaisonner avec le sel et le poivre, ajouter l'ail finement pilé.

Réchauffer la purée à feu moyen et ajouter la tome fraîche coupée en lamelles et remuer fortement avec une spatule en bois. 

Quand le mélange est filant l'Aligot est cuit et prêt à être servi.

Attention :  Tenu trop longtemps sur le feu le fil se casse !!

4

Pour la petite histoire :

- La présence de l'ail dans l'aligot est un sujet de polémique chez ses adeptes. Certains préfèrent ajouter une gousse d'ail dans l'eau de cuisson des pommes de terre pour les parfumer légèrement.

L'écrivain régionaliste, Robert Sabatier, Co-Fondateur de la Confrérie de l'Aligot à Paris, estime quand à lui que l'ail doit "mijoter" avec la tome.........et je partage totalement son avis ;o))

- Vin conseillé : un vin rouge de Marcillac

  • C'est depuis le Moyen-Age que l'aligot file ! Lorsque les pélerins se rendant à Saint-Jacques de Compostelle traversaient l'Aubrac, ils s'arrêtaient à la Dômerie. Les moines leur servaient un plat à base de pain et de fromage qui les réconfortait (l'aliquid), et qui devint au fil de l'évolution du langage : Aliquot puis Aligot. Au XIXe siècle la pomme de terre a remplacé le pain.
  • La recette que je vous ai proposée a été mise au point par la Coopérative Laitière "Jeune Montagne" et publiée dans le livre "Connaitre la cuisine Aveyronnaise"
  • 2

Quelques balades que nous aimons en Aveyron et dans les environs 

Saint Géniez et la Rousselie

Peyrusse le Roc

Sainte Eulalie d'Olt

Peyreleau

Albi

5

Maintenant pour digérer ce superbe et délicieux plat quoi de mieux qu'une promenade sur le plateau d'Aubrac et plus particulièrement dans la Domerie.

1

2

3

4 

Aubrac est un village de la commune de Saint-Chély-d'Aubrac dans le département de l'Aveyron, situé au sud de la partie centrale du Massif Central, sur le haut-plateau d'Aubrac. Ce village doit son existence à la création au XIIe siècle d'un hôpital monastique, la domerie d'Aubrac, duquel il a hérité son nom.  

A l'entrée du village nous avons tout d'abord fait une longue halte auprès de ce monument dédié aux buronniers

5

6

7

8

9

10 

Cliquez sur l'image pour pouvoir lire toutes les explications !

12

13

14

15

S'il est fait mention dès 1694 d'une auberge à proximité de la dômerie, les premières habitations ne sont construites autour du monastère à l'abandon qu'au cours du XIXe siècle, plusieurs décennies sans doute après le départ des religieux pendant la révolution française, par réemploi des matériaux des anciens édifices. Situé au cœur d'une zone d'estive de bovins laitiers transhumants voués à la fabrication du fromage de Laguiole, le village se développe en relation avec cette activité alors en plein essor, et devient dans la dernière partie du XIXe siècle un des centres de négoce fromager du plateau.

16

17

18

19

20 

DOMERIE : Religion - Définiton :

Ancien titre ecclésiastique dont le possesseur porte le nom de dom.

21

22

23

L’action des moines d’Aubrac

Destinée à la création de pâturages pour les troupeaux ovins  transitant le long des deux grandes drailles qui se rejoignaient sur l'Aubrac, la déforestation  se développe le long de la voie Bolène, dite via Agrippa, qui reliait Lyon à Bordeaux. Au VIIe siècle et durant tout le Moyen Âge, les déboisements se poursuivent.

La création de la Domerie d'Aubrac, au XIIe siècle et son rayonnement religieux, politique et économique, accélèreront le processus de transformation de ces landes en riches pâturages.

En 1298, ce ne sont pas moins de 3 000 ovins de la seule Domerie qui sont confiés à quatre bergers de montagne.

24

25

26

27

Les moines louent également leurs pâturages (les «montagnes») à des seigneuries lointaines et développent la culture du seigle sur le pourtour du plateau. Un rayonnement qui portera bien au-delà des limites de l'Aubrac et du Rouergue, à l'apogée de la Domerie.

La Domerie d'Aubrac, ancien monastère hospitalier accueillant les pèlerins sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, s'est développée du XIIe au XVIe siècle.

Fondée entre 1108 et 1125 par l'abbaye de Conques à l'initiative d'Adalard, grand personnage flamand, elle échappe rapidement au contrôle du monastère rouergat et devient au cours des siècles suivants un acteur politique et économique de premier plan dans la région. Outre sa fonction d'accueil des malades et des indigents, l'hôpital est une étape importante sur la via Podiensis, un des chemins de Compostelle. Les religieux sont dépossédés de leurs biens en 1791, au cours de la Révolution française. Le monastère est abandonné et la plupart de ses bâtiments disparaissent pendant les décennies qui suivent.

Patrimoine

Il ne subsiste aujourd'hui que trois des nombreux bâtiments qui composaient l'ancienne domerie jusqu'à la révolution française : L'église Notre-Dame-des-Pauvres, dont la construction date de la fin du xiie siècle et dont l'actuel clocher a été érigé au début de la seconde moitié du xve siècle, la tour dite « des Anglais », bâtie au XIVe siècle, pendant la guerre de Cent Ans, ainsi qu'une partie des bâtiments de l'ancien hôpital, issus d'une reconstruction datant de la seconde moitié du xve siècle. Ces vestiges ont connu des restaurations et quelques remaniements au cours desXIXe et XXe siècles, plus particulièrement l'église.

 

26

 

L'église Notre-Dame-des-Pauvres

29

30

On retrouve, dans ce bâtiment, des traces importantes de ce que fut l'ancien hospice d'accueil (1198), transformé en église entre 1332 et 1356. Au fond de la nef, une fontaine devait servir au symbolique lavage des pieds des pèlerins. L'architecture romane, très dépouillée, est en totale harmonie avec la sobriété des lieux.
Elle comporte une voûte en berceau brisé aux pierres taillées, parfaitement jointées, soutenue par des arcs simples, faiblement ogivés , pas de transept, un chœur fermé par un mur au lieu d'être prolongé par une abside.
C'est le seul ouvrage hospitalier du XIIe siècle qui nous soit parvenu dans un tel état de conservation.

32

33

34

Le cathéchisme en "bandes dessinées" !

35

36 

37

Attention en choisisant votre chaise : de charmantes locataires de l'église risquent de "s'oublier" sur votre tête !

38

39

Le clocher, rajouté au XVe siècle, comporte la trace d'une ogive de raccordement de l'ancien cloître à deux étages. Il abrite la célèbre

«cloche des perdus » [campana dels perduts] et une curiosité : le logement du sonneur avec un four à pain intérieur.

La cloche dite « des perdus » ou « des égarés », abritée dans le clocher de l’église, servait pendant la période de fonctionnement de l'hôpital à guider les pèlerins ou voyageurs traversant le plateau par mauvais temps. Cette cloche fut brisée et fondue à plusieurs reprises, puis a été installée vers 1798 dans l'église de Saint-Chély-d’Aubrac, avant de retrouver sa place.

28

Les chemins de Compostelle ont été classés au patrimoine mondial de l'humanité de l'Unesco en 1998. Le tronçon passant par le village d'Aubrac a pour sa part été classé « bien naturel » par l'Unesco pour sa diversité faunistique et floristique. Ce tronçon bénéficie parallèlement du classement « Itinéraire culturel européen » attribué aux chemins de Compostelle par le Conseil de l’Europe en 1987.

52

53 

25

41

42

43

44

Au titre du patrimoine naturel, le village d'Aubrac et ses environs font partie de la zone Natura 2000 « plateau central de l'Aubrac aveyronnais », créée en 2006. Les pelouses pastorales et les tourbières d'altitude situées immédiatement en contrebas du village, sont classées Espace naturel sensible par le Conseil général de l'Aveyron, sous la dénomination « Grande prairie d'Aubrac.

55

 

54

 Je vous conseille vivement le voyage dans ces immenses étendues de verdure .........c'est tout simplement fabuleux !

Michèle

Tarte au Citron d'Alain Ducasse

TARTE  AU  CITRON  d'Alain  Ducasse

4

Je vis au pays du citron, Alain Ducasse a son restaurant étoilé ( le Louis XV) à deux pas de chez moi alors je pense qu'on peut considérer cette recette comme étant  "du pays où je vis" suivant les désirs de ma Copinaute la Nonna.;o))

Son super blog "Gourmandises et Passions" vient de fêter sa 6ème année ...... et j'espère que nous aurons le plaisir de le lire encore longtemps !  Pour marquer ce bel anniversaire elle a décidé de lancer ce jeu auquel je participe inextremis car je suis  rentrée de vacances depuis hier seulement.

2

INGRÉDIENTS  pour 6 PERSONNES

Préparation de la pâte sucrée

125 g de beurre

250 g de farine

1 œuf

5

90 g de sucre glace

30 g de poudre d’amande

Préparation de l’appareil citron

20 cl de jus de citron

100 g de beurre

4 œufs

120 g de sucre glace

Finition et présentation

Zestes de citron confits ou zeste râpé

Sucre glace

PRÉPARATION

Étape 1 : Préparation de la pâte sucrée

Tamiser la farine.

Mettre le beurre en pommade : il doit être souple pour éviter de trop travailler la pâte. Ajouter le sucre glace, la poudre d’amande et l’œuf. Mélanger le tout.

Lorsque la préparation est bien homogène, incorporer la farine tamisée. Rouler la pâte en boule, l’envelopper de film étirable. Réserver 12 heures au réfrigérateur.

Étape 2 : Préparation de l’appareil citron

Faire fondre le beurre à feu doux. Fouetter les œufs avec le sucre. Incorporer le jus de citron toujours en fouettant et terminer par le beurre fondu. Réserver à température ambiante.

Étape 3 : Cuisson de la tarte

Préchauffer le four ventilé à 150 °C. Beurrer un cercle à tarte de 20 cm de diamètre.

Abaisser la pâte sucrée à l’aide d’un rouleau. Foncer le cercle de pâte. Laisser reposer au réfrigérateur pendant 10 minutes.

Habiller la surface de film, remplir la cavité de pois chiches et cuire au four. Quand la pâte est blonde (env. 20mn), la retirer du four, enlever le film et les pois chiches.

Remplir le fond de tarte tiède avec l’appareil citron et cuire dans un four légèrement plus doux, à 130 °C. L’appareil est prêt lorsque sa consistance est tremblotante. Laisser figer, puis laisser 10 minutes au réfrigérateur.

Étape 4 : Finition et présentation

Saupoudrer de sucre glace toute la surface de la tarte. Caraméliser à l’aide d’un chalumeau, sans noircir (pour éviter l’amertume)

Recouvrir de zestes confits ou de zeste de citron simplement râpé. Servir à température ambiante.

1

NOTES :

  • La quantité de garniture était trop importante par rapport à mon fond de tarte. J'ai rempli deux ramequins et j'ai fait cuire en même temps que la tarte. Un vrai délice aussi bien en tarte que sous forme de simple crème brûlée.

8 Collage 

Sous forme de tarte, de tartelettes ou en crème ..........c'est un dessert qui va se retrouver quelquefois sur notre table !

6

7Collage

 Michèle

Spirale à la mousse de fèves et mousse de coppa

Je pars !!

Je vous aime mais je pars 

Je ne m'enfuis pas. Je vole. 

C'est jeudi. Il est cinq heures cinq
J'ai bouclé une petite valise 

Je pars ……..pas très loin, mais
Je pars ...... au paradis de l’Art et de la Bonne Cuisine

Je vous abandonne une petite quinzaine pour me ressourcer et vous rapporter ensuite plein de nouvelles recettes et des reportages photos.

Je vous laisse patienter avec un vrai délice particulièrement facile à faire et qui épatera aussi bien les yeux de vos convives que leur palais.

Spirale  Feuilletée  à  la  Mousse de Fèves  et  Mousse de Coppa

Une  idée savoureuse  trouvée dans le magazine Sale & Pepe du mois de mars 2016

2

Pour  4 à 6 personnes

Préparation : 40mn

Cuisson :  35 mn

Ingrédients :

2 pâtes feuilletées rectangulaires de 230g chacune

1 Philadelphia ou autre fromage crémeux – 240g -

Pour la mousse de fève :

350g de fèves surgelées ou fraîches et écossées

50g de pecorino romano râpé

10 à 12 feuilles de basilic

Pour la mousse de coppa :

200g de coppa  (ou autre suivant vos envie : mortadelle, jambon cuit ou cru, etc….)

Noix muscade

Finition :

1 jaune d’œuf ou du lait

2c à soupe de graines de sésame noir

1 moule à manqué de 28cm de diamètre

Préparation :

Préparation de la mousse de fèves :

Si les fèves sont fraîches, les ébouillanter pendant 2 à 3 mn dans de l’eau bouillante salée. Les égoutter et enlever la peau.

Les mixer ensuite avec 80g de philadelphia, le pecorino râpé et le basilic. Saler et poivrer. Quand le mélange est lisse et crémeux, le mettre dans une poche avec une  douille lisse de 12mm. Réserver au frais.

Préparation de la mousse de coppa :

Mixer la coppa avec le philadelphia restant,  une pincée de noix muscade râpée et du poivre. Quand la pâte est lisse et homogène on la met dans une poche à douille comme pour la mousse de fèves et on réserve au frais.


Préparation de la spirale :

Dérouler la pâte feuilletée sur le plan de travail et couper dans  la longueur  quatre bandes d’environ 40cm x 6cm. Déposer sur chaque bande  un cylindre de mousse de fèves d’une épaisseur d’un doigt environ.  Refermer  la pâte feuilletée sur la mousse de façon à obtenir un long cylindre.

Procéder de la même manière avec la seconde pâte et la mousse de coppa.

Déposer les rouleaux en spirale dans le moule à manqué en commençant par le centre et en alternant les garnitures. Attention à mettre contre le fond du plat la «fermeture» de la pâte.

Délayer le jaune d’œuf avec un peu d’eau ou de lait et dorer la spirale avec un pinceau. Parsemer les graines de sésame.

1

Préchauffer le four à 200°et faire cuire la spirale pendant 35 mn ou suivant votre four, jusqu’à ce que la pâte soit cuite, bien gonflée et dorée.

Servir tiède.

3

NOTES :

  • Tout d’abord c’est excellent et c’est joli.
  • Mais je n’ai pas pensé que les cercles s’agrandissant au fur et à mesure il aurait fallu à partir du 3ème attacher 2 rouleaux avec la même garniture puis 2 autres avec l’autre garniture et ainsi de suite. Ainsi au découpage on aurait les garnitures en alternance. Chez moi c’était moins visible. A refaire ……..en mieux la prochaine fois.
  • Sur mes photos pas de graines de sésame………j’ai tout simplement oublié d’en mettre !!

4

5

a bientôt marcheur

CHOLERA Valaisan

Pas de panique  ! Il ne s'agit pas d'une épidémie de choléra. Non, non, juste une tourte typiquement Suisse que j'ai trouvée par hasard au cours de mes balades sur la toile. Tout de suite bien sûr j'ai été interpellée par le titre. Mais en lisant les ingrédients j'ai su immédiatement que ce choléra serait sur notre table très vite. Et c'est avec un immense plaisir que nous l'avons dégusté et partagé avec quelques gourmands, car vous imaginez bien que pour nous deux c'était vraiment  trop gros.

Pas de problème pour trouver des testeurs pour finir les plats trop copieux ;o))

 Allez suivez-moi pour tester ce délicieux plat roboratif ........et qui sait nous allons peut-être bien créer une épidémie de choléra sur les blogs de cuisine ;o))

J'ai découvert bien après avoir préparé le billet et travaillé les photos que le mot  "Valaisien" est une erreur, il n'existe pas.  On doit dire VALAISAN. Je vous fais toutes mes excuses mais je n'ai pas envie de recommencer le travail, désolée !! J'ai suivi tout bêtement la recette trouvée sur le site :  Cuisine de A à Z  sans vérifier au préalable. Je ferai plus attention à l'avenir.

En revanche oubliez l'erreur et testez  la recette, elle vaut vraiment le détour, je vous la recommande !! ;o)) 

Explications suivant plusieurs sites :

Chaque famille avait sa propre recette de choléra.

  • Le cholera est un pâté qui remonte sans doute à l’époque des épidémies de choléra autour de 1830, lorsque les gens n’osaient plus sortir de chez eux. Ils cuisaient alors au four des pâtés confectionnés à base de pâte brisée dans lesquels ils mettaient tout ce qu’ils avaient sous la main : pommes de terre, poireaux, fromage, oignons, pommes, poires, lard. Aujourd’hui, même des grands cuisiniers ont repris à leur façon cette spécialité qui permet de transformer les restes en un plat appétissant.

Le choléra est accompagné d’un vin blanc fruité comme le Fendant, ou d’un rouge léger comme la Dôle du Valais.

1

Pour 8 Personnes et  Pour un moule à tarte de 28 cm de Ø à bords hauts

Préparation : 20 min

Cuisson : 40 min

INGRÉDIENTS

3

2 pâtes feuilletées (ou brisées)

500 g de pommes de terre

500 g de poireaux

1 pomme

1 oignon

100g de lardons fumés (ou pas)

200 g de fromage d'alpage râpé

1 dl de crème liquide

1 œuf

1 pincée de muscade

Sel, poivre

Beurre

1 jaune d'œuf pour la dorure

PRÉPARATION

Nettoyer et couper les poireaux en rondelles.

Peler et couper les pommes de terre en très  fines rondelles.

Eplucher et hacher l'oignon.

Peler, épépiner et couper la pomme en fines lamelles.

Préchauffer le four à 200°C.

Etaler une première pâte feuilletée (ou brisée) dans un plat à gratin circulaire recouvert de papier sulfurisé.

 Faire revenir les lardons à sec dans une poêle antiadhésive puis les réserver. Dans la même poêle ajouter un peu de matière grasse, huile ou beurre, et faire revenir les oignons et les poireaux pendant 5 minutes.

Saler et poivrer puis ôter du feu.

Déposer les pommes de terre sur la pâte dans le plat.

Ajouter sur le dessus le mélange oignons-poireau puis le fromage râpé et les lamelles de pomme.

Battre l'œuf avec la crème, la muscade, du sel et du poivre dans un bol.

Verser dans le plat sur la garniture.

Placer la deuxième pâte feuilletée sur le dessus en soudant bien les bords avec la première pâte feuilletée.

Badigeonner la pâte avec le jaune d'œuf battu (ou du lait) avec d'un pinceau.

Enfourner pendant environ 45 minutes. 1 HEURE POUR MOI

Servir bien chaud.

 Source Cuisine de A à Z

4

2

Pour faire passer cette délicieuse tourte quoi de mieux qu'une balade dans le Valais justement. Mais les photos ne sont pas de saison, je vais en Suisse l'été seulement !!

Valais suisse

Le canton du Valais, avec ses 5 259 hectares de vignes, possède le plus grand vignoble de Suisse. L'essentiel de ses vignes est planté sur la rive droite de la vallée du Rhône dans une zone de 120 kilomètres de longueur qui s'étend de Martigny à Loèche. Plus de 50 cépages différents y sont cultivés à une altitude variant de 450 à 800 mètres, exception faite du vignoble de Visperterminen situé à plus de 1 000 mètres. Le labeur acharné de ses vignerons, combiné à un microclimat favorable ainsi qu'à une législation cantonale restrictive, permettent aux crus valaisans d'être régulièrement distingués dans de grands concours internationaux.

MARTIGNY

Martigny, appelée en allemand Martinach, est une commune et une ville du canton du Valais, située dans le district de Martigny dont elle est le chef-lieu. Elle est située au coude du Rhône, au croisement des axes routiers du Grand-Saint-Bernard et du Simplon

Martigny est une ville d’art et de culture. 

Nous n'avons pas encore pris le temps d'y faire une halte assez longue pour découvrir la ville d'Art. :  de jeunes talents ou des artistes confirmés sont exposés dans les nombreuses galeries ou dans la ville. Sculptures d’artistes suisses au détour d’une rue, trônant dans un rond-point, art romain, art contemporain, sans oublier bien sûr les prestigieuses expositions de la Fondation Gianadda. 

En revanche je suis toujours frappée par les vignes cultivées sur ses pentes. 

1

2

3

4

5

 

6

7

8

MORGINS

Morgins est une station de montagne des Alpes Suisses, située à 1 350 mètres d'altitude,  dans le canton du Valais. 

IMG_0222

Carillon de Morgins – Carillon pour la paix

Un carillon qui rythme la vie du village en musique.

 Il fallait 23 cloches pour être homologué parmi les carillons de Suisse. Il en compte effectivement 25 puisque lui sont associées les deux aînées du clocher de l'église.

Le visiteur a le bonheur de découvrir un magnifique instrument de musique dans ce très beau décor montagnard qui change avec les saisons. Les promeneurs et les skieurs ont la possibilité d'entendre tout en haut dans la pente les mélodies emportées par le vent.

IMG_0224

Deuxième dimension : une catéchèse pour notre temps  

Les effigies gravées sur les cloches forment un ensemble  sur la vie de Jésus, les paraboles de la miséricorde et l'Eglise au travers des visages de St François et de Ste Thérèse. Sculptées par des moniales de Voiron en Haute Savoie, ces effigies sont reproduites au bas du carillon, sur la place, là où le public peut les découvrir de près !

IMG_0225

Troisième dimension : une solidarité au service de la paix

La fondation s'est fixée pour but d'aider et de collaborer avec les associations qui soutiennent les apprentis et les étudiants dans les pays en voie de développement, car aider des jeunes qui deviendront formateurs pour d'autres jeunes c'est permettre de créer des chemins de paix pour l'avenir.

IMG_0226

La mappemonde entourée d'une chaîne humaine de l'artiste André Bücher rappelle cette nécessaire solidarité pour la paix et l'équilibre du monde dont les câbles qui soutiennent en tension le globe sont le symbole dans le monument. Cette mappemonde accueillera petit à petit des sachets de terre provenant de tous les pays de la planète.

IMG_02261

La fondation désire aussi éveiller  toujours davantage les jeunes du pays à une meilleure connaissance des autres cultures en leur présentant des témoins qui travaillent aujourd'hui à construire un monde plus juste et plus humain. Pour réaliser cela, des rencontres seront organisées à Morgins qui favoriseront une éducation à la solidarité et à la paix.

Michèle 

Tarte aux pommes et nashi au caramel au beurre salé

C’est en fait une tarte fond de placard et de frigo. Si je me débrouille pas trop mal pour faire ce genre de plat avec du salé c’est la première fois que j’improvise en sucré. En même temps je n’ai pas pris trop de risques en faisant une tarte aux fruits. Allez on y va ………on goûte !

6

Nashi ou nachi

Nashi (梨) est un mot japonais que l'on peut traduire par «poire». La poire commune (Pyrus communis) est appelée Yōnashi (洋梨), la «poire d'outre-mer».

Le nashi est aussi appelé «pomme-poire», «poire asiatique», «poire japonaise», «poire cristal» ou «poire des sables».

 Source Wikipédia

2

Pour une tarte pour 4 à 6 personnes

Ingrédients

1

1 pâte feuilletée

2 nashi

2 pommes

1 bol de compote de pommes (maison pour moi …..sans sucre ajouté !)

1 œuf

2 c à soupe de crème épaisse,

2 c à soupe de lait

2 c à soupe de rappadura

Caramel au beurre salé

P1080381

Pour 1 pot de taille moyenne :

- 200 g de sucre

- 2 c à s d'eau

- 20 cl de crème liquide

- 20 g de beurre

- 1 pincée de fleur de sel

Préparation :

Caramel au Beurre Salé

 Faire chauffer au micro-ondes ou dans une casserole la crème liquide.

Couper le beurre en dés.

Dans une casserole, porter à ébullition l'eau et le sucre sans remuer jusqu'à ce que la coloration soit brun foncé. Retirer alors du feu.

 Ajouter la crème chauffée dans le caramel en remuant. Ajouter le beurre en dés puis la fleur de sel. Reporter le tout à ébullition et laisser frémir environ 2-3 minutes (voire un peu plus si vous la souhaitez un peu plus épaisse). Retirer du feu, mettre en pot. Laisser refroidir à température ambiante puis conserver au réfrigérateur.

Pour la tarte :

Etaler la pâte feuilletée dans un moule à tarte, piquer le fond.

Mélanger la compote de pommes avec du caramel au beurre salé. Conserver le reste au froid.

Etaler la compote sur le fond de tarte. Déposer par-dessus les pommes et nashis coupées en lamelles ou en dés (suivant vos envies - pour cette fois c’était en dés !)

Dans un saladier mélanger 1 œuf battu avec 2 à 3 c à soupe de crème épaisse, 2 c à soupe de lait et ajouter 2 c à soupe de rappadura. Bien mélanger et verser uniformément sur les fruits.

3

Faire cuire au four à 210° pendant 30mn environ.

Servir tiède ou froid accompagné du reste de caramel au beurre salé.

4

NOTE :

Le caramel est  plutôt liquide au départ et s'épaissit en refroidissant. Si au moment de le servir, vous le souhaitez liquide, il vous suffira de l'allonger avec un peu de crème.

5

 

Bonne  Journée !!

Michèle

 

Posté par Chamborigaud à 04:51 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,