MIECHAMBO CUISINE

GIGOT BRAISE aux Echalotes, Vin Rouge et Balsamique

Encore une recette  qui provient d'un magazine Sale e Pepe - Avril 2014 -

C'est le plat que j'ai fait l'an dernier à Pâques et que je vais peut-être refaire cette année tant mes invités avaient apprécié. Je n'ai pas pris le temps de faire beaucoup de photos j'en ai juste 4 ! Mais quand j'ai des invités je laisse carrément tomber le blog et les photos pour être efficace dans ma cuisine et à table auprès de mes convives :o)). Pas question de faire attendre et de manger presque froid dans ces cas là.

1

Préparation : 20mn

Cuisson 1h 45

Pour 6 personnes

Ingrédients

3

Un gigot d’agneau d’environ 1,5 kg

16 échalotes

2 gousses d’ail en chemise

1/2l de vin rouge corsé

5cl de vinaigre Balsamique

2 c à soupe de concentré de tomates

1c à soupe de sucre de canne (pas mis)

1/4 l de bouillon

2 branchettes de romarin

3 feuilles de laurier

2 brins de thym

Huile d’olive

Sel et poivre du moulin

Préparation

Préchauffer le four à 160° chaleur tournante

Enduire le gigot avec de l’huile d’olive et le mettre à dorer soit dans le four soit dans une grande casserole. Je l’ai fait au four !

Pendant ce temps éplucher les échalotes, écraser les 2 gousses d’ail en chemise avec le plat de la lame d’un couteau. Faire chauffer un filet d’huile d’olive dans une sauteuse et faire revenir les échalotes et l’ail. Attention à les faire juste dorer.

Ajouter le vin rouge, le vinaigre balsamique, le concentré de tomates, bien  mélanger. Ajouter ensuite le sucre (facultatif je trouve que le balsamique sucre suffisamment), le thym, le romarin et le laurier. Saler et poivrer. Laisser réduire un peu puis ajouter le bouillon de votre choix.

Sortir du four le plat avec le gigot qui doit être bien doré de tous les côtés. Arroser avec la sauce au vin et remettre au four. Faire cuire pendant 1h30, en prenant soin de retourner le gigot trois ou quatre fois pendant la cuisson.

A la fin de cuisson la sauce sera un peu épaisse et onctueuse. Rectifier l’assaisonnement.

2

  • Pour le service :

Présentez le gigot entier entouré d’herbes aromatiques et des échalotes  sur un joli plat pour mettre l’eau à la bouche de vos convives puis partez tranquillement le découper « proprement » dans la cuisine. Chez nous c’est Mr Miechambo qui s’y colle. Il fait ça très bien et pour cause c’était son métier !

  • Je l’ai servi avec un gratin dauphinois façon Cyril Lignac et des carottes primeurs cuites à la vapeur et juste passées ensuite dans un peu de beurre pour les laquer et les réchauffer.
  • Un régal, une recette à refaire sans hésitation ! De plus tout peut se préparer à l’avance.

4

A bientôt gros bisous

Posté par Chamborigaud à 16:39 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,


Mousse d'asperges, sauce au pamplemousse et citron

 

1 

La Mousse d'Asperges, Sauce au Pamplemousse et au Citron est une recette de ma copinaute  Isabelle (La cerise sur le gâteau). Il y a longtemps........très longtemps,  qu'elle l'a publiée sur son blog et aussi longtemps qu'elle est en "réserve" dans ma longue liste des recettes à faire .........d'urgence ;o))

Finalement en cherchant des idées pour répondre au thème de Culino Versions de ce mois-ci, je l'ai retrouvée avec grand plaisir. Pour cette création perso Isabelle s'est inspirée de recettes  de Marmiton et du site de Marie-Laure : Ôdélices

Et bien entendu j'y ai ajouté ma touche perso en changeant de fromage.

Une recette tout à fait de saison dans cette période de transition : Les agrumes pour finir l'hiver et les asperges qui pointent leur nez pour annoncer le printemps.

2

3

A faire la veille :

- 500 g d'asperges vertes (fraiches ou surgelées suivant la saison)

- 3 portions de vache qui rit (ou quantité équivalente d'un autre fromage - 2 c à soupe de MASCARPONE  pour moi -

- 1c à soupe de crème épaisse

- 1/2 sachet de gelée au madère Maggi délayée dans 125 ml d'eau

- jus de citron

- Sel, poivre ou Tabasco

 Préparation :

Faire cuire les asperges 20mn dans de l'eau salée (ou à la vapeur). Les laisser refroidir.

Mixer les asperges cuites avec la vache qui rit le mascarpone et la crème, sel, poivre, un filet de jus de citron.

Ajouter la préparation Maggi, remixer quelques secondes.

Verser dans un moule à cake,  un saladier ou comme moi dasn des moules en silicone en demi sphère ou dans des tasses à thé

Laisser reposer une nuit au frigo.

Le lendemain préparer la sauce au pamplemousse :

4

- 1 échalote mixée

- 5 cl de vin blanc

- Le jus d'un pamplemousse rose

- le jus d'un 1/2 citron (facultatif si le pamplemousse est très acide)

- 40 g de beurre

- 2 c à soupe  de crème épaisse

- Le zeste du pamplemousse

 Préparation :

Dans une casserole, mélanger l'échalote avec le vin et le jus de pamplemousse.

Faire réduire de moitié à feu doux.

Ajouter le beurre, puis la crème et le zeste (Quantité suivant le goût).

Réchauffer quelques secondes, puis servir tiède autour de la mousse froide.

 Servir les demi-sphères ou les tranches de mousse entourées d'un cordon de sauce au pamplemousse.

5

J'espère que cette recette satisfera complètement ma copinaute Gaëlle du blog «La gourmandise est un joli défaut» qui  est ce mois-ci  la  marraine de Culino Versions. Elle a choisi pour thèmes Les Agrumes en Version Salée

logo-culino-versions-mars-agrumes-en-recette-salee

 

C'est aujourd"hui LES RAMEAUX. Si vous voulez voir les rameaux que l'on fabrique entre San Remo en Italie et Cannes  suivez ce lien

Fabrication des rameaux à Menton

Un peu d'histoire :

La Fête des Rameaux, dans la liturgie chrétienne, commémore, le dimanche avant Pâques, l'entrée triomphale que fit Jésus dans Jérusalem peu de temps avant la Pâque juive.

« Le lendemain, la foule des gens venus pour la fête apprit que Jésus se rendait à Jérusalem.

Ils prirent des rameaux de palmiers et sortirent à sa rencontre en criant: "Hosanna! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur! » (Jean 12, 11-19):

D'autres détails nous sont donnés par les Évangiles: Jésus est monté sur une ânesse suivie de son ânon, les gens, non contents de joncher le sol de palmes, étendent leurs manteaux sur le trajet.

1

2

3

La nature du rameau.

Dans nos pays septentrionaux où il est difficile, au début du printemps, de trouver des rameaux verdoyants, les palmes sont devenues du buis, mais les pays méditerranéens conservent la palme. L'évangile de St Mathieu dit que les disciples coupaient des branches  aux arbres et en jonchaient la route. Ces branches étaient probablement des rameaux d'olivier. L'évangile de St Jean dit que la foule prit des rameaux de palmier pour acclamer Jésus. C'était une coutume ancienne en orient d'acclamer un héros en agitant des palmes.

On utilise des branches d'olivier en Italie, en Espagne, dans le Sud de la France. L'usage des palmes existe dans les processions de certaines régions de l'Italie, dans celles des provinces méridionales de l'Espagne et dans celles du Portugal. Dans la plupart des départements français, elles ont été remplacées par le buis, et dans quelques-uns par le laurier 

4 

Cet olivier a mlle ans..........il en a fourni des rameaux aux habitants de Roquebune Village pendant tout ce temps !

5 

Celui-ci n'a que quelques petites centaines d'années .......j'aime beaucoup sa façon de s'enlacer tendrement !

7 

Voilà comment se présentent les fleurs de l'oivier

8

Ils ne sont pas bénis mais c'est avec grand plaisir que je vous offre ces quelques rameaux d'olivier porte-bonheur !

9

olives rameau Michèle

Posté par Chamborigaud à 12:02 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Risotto à la pomme et au gorgonzola

On reste en Italie aujourd'hui encore avec une recette de risotto, encore une recette tirée du magazine Sale e Pepe. Un hors série - Primi di Festa

En Italie on met dans les "primi" : les pâtes et le riz, qui se servent après les hors d'oeuvre et avant les viandes et/ou poissons.

Avec ce plat j'ai allié mes deux péchés mignons : le risotto et la pomme

3

Préparation :  15 mn

Cuisson : 30 mn

Ingrédients pour  4  personnes :

2

300g de riz Arborio ou Carnaroli

1 oignon

2 pommes golden

2 c à soupe de sucre

1 citron

Cannelle en poudre

1 verre de vin blanc sec

2 cuillères à soupe de mascarpone

100g de gorgonzola

Beurre

Huile d’olive

Sel & poivre

1 l d’eau bouillante ou mieux du bouillon de volaille.

4

Préparation :

Eplucher les pommes et les couper en petits dés. Les mettre dans un saladier avec de l’eau et un jus de citron pour les empêcher de de s’oxyder.

Faire fondre une cuillère à soupe de beurre dans une poêle et quand il est chaud égoutter les dés de pommes et les mettre dans le beurre. Quand ils sont dorés et caramélisés, les réserver.
Eplucher et ciseler finement l’oignon.

Dans une sauteuse faire chauffer 2 cuillères à soupe d’huile d’olive et faire dorer l’oignon haché. Quand il commence à dorer ajouter le riz, mélanger et laisser le riz prendre une couleur nacrée. Ajouter le vin blanc puis une louche  d’eau bouillante (ou de bouillon de volaille). Faire cuire le riz à feu moyen. Dès que le liquide a été absorbé rajouter une louche de bouillon. 

Procéder de cette façon jusqu’à l’obtention de la texture du riz que vous désirez : « al dente » ou plus moelleux !

Pendant la cuisson du riz préparer la sauce au gorgonzola :

Ajouter le gorgonzola émietté au mascarpone et bien mélanger. Saler, poivrer. A la fin de la cuisson verser la sauce dans le risotto, bien mélanger. Ajouter ensuite la moitié des pommes caramélisées. Ajouter une pointe de cannelle et rectifier l’assaisonnement si nécessaire.

Servir immédiatement dans des assiettes creuses. Parsemer de quelques dés de pommes caramélisées.

1

appetito couleurs1 

Tiramisù classique

Le Tiramisù ?

Célèbre dessert, crémeux, riche, qui réunit deux des produits les plus emblématiques en Italie : le  mascarpone et le café.

Mais que veut dire Tira-mi… sù ? Littéralement : "Tire-moi vers le haut". Surtout ne pas oublier l’accent sur le "ù" !

Son origine serait toscane, ce qui en expliquerait peut-être sa douceur.

Il y a beaucoup de théories sur les origines du tiramisù : quatre régions d'Italie - le Piémont, la Lombardie, le Frioul-Vénétie et la Toscane - se proclament la terre d'origine de ce dessert. Ce n’est pas moi qui vais décider de qui a raison !

Je sais seulement qu’il est italien et qu’on  retrouve dans le tiramisù la simplicité et la sophistication de la cuisine italienne : pas de cuisson, la subtile alliance du café, du chocolat et du mascarpone. Les recettes varient d'une région, d'un restaurant et d'une maison à l'autre.

Le tiramisù n’est pas, mais alors pas du tout, le dessert écœurant qu’on trouve  à la carte de pas mal de  restaurants  italiens en France… et même  en Italie. Ce dessert est beaucoup trop «martyrisé»

Aucun «vrai» gâteau n'est en soi léger ou lourd, le tiramisù en est la preuve la plus savoureuse : réussi, il se mange sans faim. Mais il ne supporte pas la moindre approximation dans le dosage de ses ingrédients.

Trêve de bavardage, passons aux choses sérieuses.

Voici la recette du Tiramisù Classique.

Mais si votre recette est différente de la mienne et que vous vous régalez avec , pas de souci, je n’ai rien contre…….donc pas la peine de venir polémiquer en me disant que je n’ai pas la recette d’origine, la VRAIE RECETTE .......disons simplement que c'est la mienne ;o)). Et elle régale mes gourmands depuis des décennies !

 

2

Pour 5 ou 6 personnes

Préparation :  50  mn

INGREDIENTS

1

24 biscuits à la cuiller

24 cl de café corsé

100 g de sucre semoule

340 g de mascarpone

2c. à soupe d’amaretto

3 œufs extra frais

Cacao poudre amer

3

PREPARATION

Tapisser le fond d’une grande coupe ou d’un grand plat creux avec 12 biscuits à la cuiller. Arroser avec 12 cl de café.

Fouetter les jaunes d’œufs avec 100 gr de sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Incorporer en fouettant le mascarpone et l’amaretto.

Monter les blancs d’œufs en neige ferme et les incorporer  délicatement à la crème.

En verser la moitié sur les biscuits. Recouvrir avec les 12 autres biscuits. Les imbiber avec les 12cl de café restant. Recouvrir avec le reste de crème.
Mettre au réfrigérateur au moins 3 heures. (Fait la veille c’est encore meilleur !)

Au moment de servir saupoudrer le dessus du gâteau avec du cacao poudre amer.

Notes :

  • On peut remplacer l'Amaretto par du Rhum
  • Ce gâteau doit rester très très souple. Difficile de faire de belles parts avec les bords bien lisses. Normalement on le sert à la cuillère. C'est moins présentable peut-être, mais bien meilleur. Méfiez-vous de ceux qui se tiennent bien droits, bien rigides, ils sont souvent trop secs !

4

 

buonappetito gâteau mIECHAMBO

Posté par Chamborigaud à 17:10 - - Commentaires [39] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

Joues de Lotte au Pesto de Persil et Noisettes

J'avais prévu d'éditer ce billet  hier pour fêter et l'arrivée du printemps et l'anniversaire de mon blog mais la vie réelle a pris le pas sur la vie virtuelle et je n'en ai pas eu le temps.
Pour ce qui est du printemps heureusement que  c'était écrit dans les journaux et que la télé l'a annoncé car ici c'était gris, pluvieux et frais.......très frais même. Ca ressemblait plus à une journée d'automne que de printemps ! Bon .....OK, habitant l’extrême sud-est, pays bénit des dieux ….. je ne vais pas me plaindre. Le soleil est déjà revenu !

En revanche mon blog se fiche du temps qu'il fait et même du temps qui passe. Il grandit doucement en même temps que je vieillis rapidement ;o)) Il a 9 ans depuis hier et moi j'aurai presque 100 ans au mois de juillet ;o))

Voilà vous savez maintenant mon âge et celui de mon blog, il ne reste plus qu'à clore cette petite parenthèse perso et passer aux choses sérieuses, c'est-à-dire une nouvelle recette.

Cette fois c'est chez ma voisine Coco de Nice (Cuisine en Folie) que je suis allée chiper cette excellente recette.

Je n'avais jamais ni mangé ni cuisiné des joues de lotte jusque-là. Dès que j'ai lu sa recette je l'ai aussitôt copiée et mise en réserve pour le jour où je trouverais ces fameuses joues. Peu de temps après  il y en avait chez mon poissonnier et hop ......dans mon panier !

J'ai un peu adapté sa recette en ce qui concerne l'accompagnement mais rien de changé dans la préparation des joues. 

C'est hyper facile à faire, très rapide aussi et c'est vraiment délicieux. Un plat que je vous conseille vivement d'essayer si vous êtes amateur de poisson.........et même si vous ne l'êtes pas, je suis sûre que vous allez aimer ;o))

1

Pour 4 personnes :

12 joues de lotte (en compter 2 ou  3 par personne suivant la grosseur)

2 gousses d'ail

1 branche de romarin frais

20g de beurre

2 cuillères à soupe de farine de riz (ou votre farine habituelle, mais celle de riz donne un peu plus de croustillant)

Huile d'olive

3

Pesto de persil ou de basilic:

1 botte de persil plat (ou de basilic). (Conserver quelques feuilles pour la déco)

1 poignée de noisettes torréfiées

2 cuillères à soupe de parmesan râpé frais

4 gousses d'ail moyennes (plus ou moins selon vos goûts)

1/2 cuillère à café de fleur de sel  - ici du  Sel Provençal de La Provence de Natalie

Huile d'olive

 .

Préparation :

Pesto de persil (ou de basilic) :

Rincer les feuilles, les essorer délicatement.

Les mettre dans le bol du mixer avec les noisettes, le parmesan, sel et poivre, l'ail (enlevez le germe si nécessaire) et une bonne rasade d'huile d'olive

Mixer pour obtenir un pesto crémeux, rajouter de l'huile d'olive si nécessaire.

Verser le tout dans un bocal, couvrir d'huile d'olive afin d'éviter qu'il ne s'oxyde et le conserver  au frais

Vous vous en servirez pour votre plat  et le reste se conserve très bien au frigo plusieurs jours. A utiliser pour assaisonner des pâtes, du riz, ou même sur des toasts pour agrémenter un petit apéro.

Joues de Lotte :

Faire parer les joues de lottes par votre poissonnier, sinon  procéder comme l'explique le Chef Simon ici : http://chefsimon.lemonde.fr/joues-de-lotte.html      

Les fariner. Pour cela les mettre dans un sac à congélation avec de la farine de riz. Fermer le sac, bien le secouer : les joues de lotte seront farinées de manière égale en un tour de main. Les sortir du sac, les secouer pour enlever l’excédent de farine. Réserver.

Faire chauffer 20g de beurre avec une cuillère à soupe d'huile d'olive ajouter une branche de romarin frais puis déposer délicatement les joues de lotte farinées

Les faire  cuire 3mn de chaque côté en les aplatissant avec une spatule pour qu'elles restent bien plates.

Saler et poivrer.

Les égoutter  sur du papier absorbant puis dresser les assiettes chaudes et servir aussitôt.

5

Note :

J’ai accompagné ces joues de lotte d'un risotto à la courgette. Un risotto à adapter aux légumes de saison ou le remplacer par une purée de pommes de terre maison par exemple.

2

bonne journée arc en ciel

Gratin d’Épinards et Blettes à la Scamorza et à la Saucisse

Un plat complet……..pas light du tout je vous le concède, mais sur lequel j'ai flashé tout de suite en feuilletant un magazine A Tavola.  

Je vous engage vivement à le tester à votre tour au moins une fois en passant. Une délicieuse façon de faire aimer les légumes aux enfants et de les convaincre que, bien cuisinés,  ils sont aussi bons que les frites ;o))

8a

Préparation : 30mn

Cuisson : 1h

Pour 4 personnes

Ingrédients pour les crêpes :

4 œufs

100g de farine

14

10cl d’eau

Huile d’olive vierge extra

Ingrédients pour la farce :

300g d’épinards

300g de feuilles de blettes

300g de de chair à saucisse

200g de scamorza fumée

200g de mozzarella

l/4l de vin blanc sec

2cuillères à soupe de persillade

Huile d’olive

Sel et poivre

100g de parmesan râpé

50cl de béchamel

Préparation :

 

2

Préparer les crêpes.

Dans une terrine battre légèrement les œufs, ajouter la farine, bien mélanger avec un fouet pour éviter les grumeaux. Ajouter l’eau peu à peu pour obtenir un mélange fluide.

Huiler légèrement une petite  poêle (j’ai fait une dizaine de crêpes de 16cm der diamètre). Verser un peu de préparation de manière à faire des crêpes très fines. Les faire cuire à feu moyen…..attention ça cuit très vite.

Les réserver sur une assiette.

Préparer  la farce.

Nettoyer les épinards et les blettes. Les blanchir 5 mn dans de l’eau bouillante. Les

1

égoutter et les rafraichir aussitôt sous l’eau froide. Quand ils sont froids  les presser dans les mains pour finir d’enlever l’eau. Les hacher grossièrement au couteau. Réserver.

Dans une sauteuse faire chauffer un peu d’huile d’olive et faire revenir la chair à saucisse. Déglacer avec le vin blanc et laisser cuire env. 5 mn, puis ajouter les épinards et les blettes, la persillade, sel et poivre. Bien mélanger, cuire encore 5 mn, puis ôter la sauteuse du feu et laisser refroidir.

Préparer 50cl de béchamel à laquelle on ajoute 100 g de parmesan râpé.

Préparer le gratin.

Prendre un plat à gratin qui puisse aller sur la table

Etaler deux cuillères de béchamel au fond du plat. Poser 5 crêpes en les faisant se chevaucher et en les faisant dépasser largement des bords du plat 1. Verser sur les crêpes la farce saucisse/verdure 2. Bien tasser.  Recouvrir avec de fines tranches de scamorza et de mozzarella 3 et 4. Recouvrir du reste de béchamel 5. Enfin recouvrir le tout avec les dernières crêpes de façon à bien enfermer la farce 6. Laisser reposer quelques minutes le temps de préchauffer le four à 180°.

collage 4

Verser un petit filet d’huile  sur le gratin et le glisser au four pendant env. 30mn.

Les crêpes doivent être dorées et un peu croustillantes.

Collage5

Servir chaud ou tiède.

15

NOTES :

  •  On peut bien évidemment remplacer la saucisse par une autre viande. Steack haché de boeuf ou de veau par exemple. Mais aussi par du porc haché ou coupé en petits dés de même que du blanc de volaille.
  • Une autre présentation sympa c'est de faire des rouleaux de crêpes individuels avec deux crêpes et un peu de farce et les passer au four juste le temps de faire fondre le fromage et dorer légèrement les crêpes.
  • 9

    10

    11

    12

Maintenant  je vous laisse ranger et faire la vaisselle, moi  je vais marcher un peu avec mon amoureux  pour tenter d'éliminer une partie de ce savoureux repas !

au revoir couple

Posté par Chamborigaud à 09:58 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,



Fin »