1

Une délicieuse tartinade à servir à l'apéritif ou comme ICI  dans un savoureux Tomino Burger

C'est encore une recette anti-gaspi  pour utiliser les tiges des "cime di rapa". A servir sur du bon pain de campagne grillé ou de la focaccia toastée.

Bon je sais que ce n'est pas partout qu'on peut se procurer des "cime di rapa" alors je dédie la recette plus particulièrement à mes lectrices(teurs) habitant près de la frontière italienne. Valavala !!

Pesto de cime di rapa

Recette anti gaspi

180 g de tiges cime di rapa

10 g de pignons

10 g de parmesan râpé

10 g d’huile d’olive

1 gousse d’ail

Sel & poivre du moulin

Préparation :

Laver les cime di rapa, enlever les tiges les plus dures puis séparer les tiges fines des feuilles.

Couper les tiges grossièrement et les mettre dans le bol du mixeur, ajouter le parmesan coupé en tout petits bouts, les pignons, 10g d’huile d’olive  et une pincée de sel. Mixer pour obtenir un pesto homogène.

NOTE :

  • J'ai préféré ne pas mixer trop finement le mélange pour avoir un peu de "mache" et plus de saveurs.
  • Les feuilles seront utilisées pour un autre plat comme ICI et ICI ou LA

2

 Terminons par la belle histoire d'amour du rosier blanc et de l'olivier pluri-centenaire. La rencontre a eu lieu il y a quelques petites années dans la roseraie Princesse Grace à Monaco. Un endroit où j'adore me promener, m'asseoir pour "révasser" ou lire. J'ai souvent publié des photos de cet endroit idyllique  sur ce blog. Ma petite-fille aime beaucoup aussi et ne manque pas d'aller faire une halte pour  saluer la statue de la princesse Grace. Et si d'aventure il se trouve un jardinier travaillant dans la roseraie elle n'hésite pas à s'approcher et user de son charme pour obtenir une rose. Et à chque fois on la lui donne.......la veinarde !

Voilà donc l'olivier en fleurs et le rosier tendrement enlacés

1

2 

Les fleurs de l'olivier n'ont rien d'exceptionnel et elles sont si petites que souvent on n'y fait même pas attention !

2b

3

4

5

6

A bientôt rose 2