Chaud devant !

Un petit tour au Texas pour déguster un bon chili con carne.

Le chili con carne (chili à la viande) est une sorte de ragoût épicé dont les ingrédients essentiels sont la viande de bœuf et le chili, originaire du Sud des États-Unis. Il en existe de nombreuses variantes dans lesquelles entrent divers ingrédients comme les tomates, les oignons, les haricots rouges, l'ail et le cumin.

Le nom est une légère corruption de l'espagnol chile con carne (bien qu'il soit connu aussi en espagnol sous le nom de chili con carne) qui signifie « piment avec de la viande ». (Wikipédia)

Comme d’habitude j’ai consulté plusieurs recettes et aucune ne m’a satisfaite pleinement. Et comme d’habitude j’ai fait un mélange de tout ce qui me plaisait dans les différentes recettes pour aboutir à un Chili con Carne à ma façon qui n’a peut-être plus grand-chose à voir avec l’original mais nous nous sommes régalés.

Et vous …..avez-vous envie d’y goûter à votre tour ?

1 (7)

Temps de préparation : 5 minutes

Temps de cuisson : 30 minutes

Ingrédients (pour 3 personnes) :

- 400 g boeuf  haché

 

- 1 oignon

- 1 gousse d'ail

- 1 c à soupe de concentré de tomate

- 400 g de haricots rouges en boîte

- 400 g de tomates pelées en boîte (ou fraiches suivant la saison !)

- 400g de poivrons coupés en lanières

- 2 cuillères à café de poudre de chili (+/- suivant le goût attention c’est très fort)

- 1 pincée de cumin (+/- suivant le goût)

- 15 cl de bouillon de bœuf

- 1 verre de vin rouge

- 1 feuille de laurier

- sel et poivre

- huile d'olive

Préparation:

Hacher oignon et ail. Faire chauffer l'huile dans une cocotte, faire dorer l'oignon et l'ail.

Ajouter la viande hachée, la laisser prendre couleur. Ajouter la poudre a chili (suivant les goûts, + ou - pimenté) et le cumin.

Egoutter les haricots, les versez dans la cocotte avec les tomates, le concentré de tomates et les lamelles de poivrons.  Ajouter la feuille de laurier, le vin rouge et le bouillon de bœuf.  Bien mélanger. Laisser cuire 20 minutes à feu doux.

Avant de servir rectifier éventuellement l'assaisonnement en sel.

Remarques :

-         Si le plat est trop épicé, le servir avec une cuillère de crème fraîche. (Mais c'est probablement une hérésie !)

-         Rajouter de l’eau si nécessaire en cours de cuisson mais la sauce ne doit pas être trop liquide.

-         Pour un plat plus complet je l’ai servi avec du riz basmati……..c’est pas très couleur locale, ça fera hurler les puristes ....... mais c’est tellement bon ;o))

2 (8)

ANECDOTES  (source Scribum https://scribium.com/  :

Si certains persistent à colporter la rumeur que ce sont les Aztèques qui ont assaisonnés des morceaux de conquistadors avec du piment et une bonne dose de rage, il semble beaucoup plus véridique de s’orienter vers la piste des cow-boys texans en 1850. En effet, ces hommes, éreintés par de longues journées de travail au ranch et d’efforts physiques, ont besoin de repas roboratifs et faciles à préparer. Les cuisiniers ont également sur les bras de la viande pas toujours très fraîche et dont il vaut mieux masquer le goût rance. Un cuisinier décide donc de mélanger du bœuf (ou du lapin, du buffle, du serpent à sonnette ou ce qu’il a sous la main) avec de l’ail, des oignons, de l’origan, et des piments (qui donnent leur nom au plat). Les cow-boys en raffolent et la réputation du plat se répand à la vitesse de l’éclair. Les cuisiniers plantent leurs épices à l’abri de buissons sauvages, le long des chemins. Le Texas fourmille ainsi de jardins à chili.

Le chili : un ragoût de gangsters et d'honnêtes gens

Le plat fait de nombreux fans. On dit que les bandits Frank et Jesse James mangent toujours "un bol de rouge" avant de cambrioler une banque et qu’ils épargnent les villes qui offrent un bon chili. Car de nombreux saloons et restaurants se mettent à servir ce plat peu cher et apprécié par des clients de plus en plus nombreux. Le whisky et le chili se mélangent à merveille dans les gosiers de leurs clients.

Les Texans de San Antonio affirment que le chili est né dans leur ville des "reines du chili" en 1880. Mais, si elles vendaient effectivement ce plat toute la nuit dans de petites carrioles sur Military Plaza, on ne leur doit pas son invention.

Ce sont bien les cow-boys qui ont les premiers chauffé leur palais au Chili. Les ‘Reines du Chili’ alimentèrent en tout cas des centaines de clients nocturnes jusqu’en 1930 jusqu’à ce que les autorités sanitaires interdisent leur commerce affirmant que leur méthode de conservation ne correspondait pas aux normes d’hygiène en vigueur.

Le chili devient plat national aux Etats-Unis et joue un rôle important lors de la Grande Dépression. Son prix très peu élevé le rend abordable pour toutes les bourses. Le plat permet de sauver de nombreux Américains de la famine. Pas une seule ville aux USA qui n’a alors son "chili joint" (café à chili), dans lequel pour une somme modique on peut manger ce ragoût de viande avec des crackers à volonté.

Haricots rouges ou pas, le plat alimente la controverse

Dans les années 50, la popularité de ce plat ne diminue pas. Le débat "avec ou sans haricots" fait rage. Il n'est toujours pas clos. Des livres entiers ont été écrits à ce sujet tant deux écoles inconciliables existent. Certains affirment que le Chili n’est complet qu’avec des haricots rouges. D’autres taxent cet ajout d’hérésie absolue. Un affrontement sans fin.

Avec ou sans tomates fraîches... la question se pose aussi. Une chose est certaine, le riz ne fit jamais partie des ingrédients et le plat n’est pas mexicain, méfiez-vous donc des imitations !;o))

Les amateurs de Chili sont nombreux. Parmi eux, des stars hollywoodiennes et des personnalités importantes. Sur le tournage de "Cléopâtre" à Rome, Elizabeth Taylor se fait livrer son chili préféré. Franklin Roosevelt tente en vain d’acheter la recette du plat à son restaurant favori. Le chili a aussi la part belle dans les fictions. L'inspecteur Colombo en raffole !

Chaque année lors de la compétition mondiale du meilleur chili, les juges sont nombreux à se relayer car ils ne sentent plus rien après avoir avalé quelques bouchées de cet met explosif.

Selon la "société internationale du chili", "l’arôme d’un bon chili doit créer un plaisir aussi fort que celui d’un baiser passionné de la personne que l’on aime".

3 (4)

cowboy6