Il faut vous dire que les Gnocchi de pommes de terre sont le  plat familial par excellence, un de ceux qu'on me réclame le plus souvent pour accompagner une daube ou un civet de lapin. Et je me plie assez souvent à ces demandes. Il m'a semblé au travers des recettes que j'ai pu lire ici ou là , qu' Alain Ducasse aime lui aussi les accomoder de différentes manières. J'ai d'ailleurs fait une de ses recettes (Clic  ici ) il y a longtemps déjà. Et dernièrement j'en ai testé une autre, lue sur TV magazine où il a chaque semaine une rubrique gastronomique.

Donc après les Gnocchi de pommes de terre, champignons des bois et dentelles de parmesan, voici maintenant les Gnocchi associés aux gambas et aux courgettes. Une recette simple et savoureuse aux accents du Sud !

Mais je vais quand même prendre quelques minutes de votre temps pour vous raconter ma première expérience de confection des gnocchi. 

Il y a  au moins ........t'huit ans !  Mariée depuis peu, novice en cuisine.......sachant mieux manier la fourchette et le couteau que les spatules et les casseroles ;o)) Je n'avais pour seul livre de cuisine que les magazines La Cuisine de A à Z qu'on achetait chaque semaine et que mon mari reliait avec amour (Je possède toujours ces  7 ou 8 volumes qui m'ont aidée à faire mes premiers pas en cuisine.
Donc une semaine d'il y a .......t'huit ans, voilà-t-y pas qu'il y a la recette des gnocchi de pommes de terre, celle vous savez, que ma Mémé fait si souvent ! Facile me dis-je, je l'aide souvent à les rouler sur la fourchette........mais bien sûr !

Les pommes de terre sont cuites et passées au presse purée, je mesure une tasse de farine comme recommandé dans la recette. Une tasse ........mais quelle contenance la tasse. ? Boffff .......allez je me décide pour une grande tasse à déjeuner, ça me parait plus sûr.

Et me voilà en train de malaxer mes patates en purée avec la farine, et ça colle aux doigts, je rajoute un peu de farine, je malaxe, je pétris et ça colle ! Encore de la farine........rien à faire ça "pègue" toujours.

Puiffff ........je ne peux pas continuer comme ça. Que faire ? Grand moment de solitude que j'emploie dans un premier temps à racler mes mains et j'empoigne le téléphone, ben oui ! Coup de fil à Mémé qui heureusement n'habite pas loin et vient me rejoindre illico dans ma cuisine. Et là consternation !

- Mais qu'est-ce que tu as pris comme patates ?

- Ben ce que j'avais, des pommes de terre nouvelles !!

On a bien rigolé, n'est-ce-pas pendant que Mémé essayait de rattraper tout ça à coup de farine. Finalement le kilo y est passé. Nous avons dégusté mes premiers gnocchi de pommes de terre faits avec très très peu de pommes de terre et beaucoup........mais vraiment beaucoup de farine ! Après ça  j'ai vraiment appris à les faire sous la direction de ma grand-mère et je suis passée depuis maître dans l'art du roulage des gnocchi.......et en plus maintenant je sais choisir les pommes de terre adéquates ! 

Alors petit conseil pour les novices : il faut impérativement des pommes de terre "vieilles" et bien farineuses.

Un hommage à ma grand-mère qui nous a quittés depuis trop longtemps.

 Passons maintenant  aux gnocchi de pommes de terre et gambas d'Alain Ducasse. Une recette inspirée de la table italienne la Tattoria, un de ses restaurants au Sporting  de  Monaco.

 

7

Ingrédients pour  2  personnes :

6 ou 8 gambas de taille moyenne

3 petites courgettes

2 grosses pommes de terre……..bien farineuses !

6

 

100g de farine. Quantité à adapter à la qualité des patates.

1 poignée de roquette

1 jus de citron

Huile d’olive

Un peu de beurre

Sel, poivre,

Piment d’Espelette (facultatif)

 

4 

Recette :

Cuire les pommes de terre avec la peau à l’eau bouillante (ou épluchées au cuit vapeur, comme moi). Eventuellement les sécher 10mn au four à 180°. Conseil d’A. Ducasse, moi je ne l’ai pas fait.

Si les P de T sont cuites avec la peau les éplucher, puis les passer au presse purée, ajouter l’œuf entier et bien l’intégrer à la purée. Puis ajouter la farine tout en pétrissant la pâte jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène et souple.

Couper des petits morceaux de cette pâte, les rouler pour faire un cordon de 2cm de diamètre. Couper en petits morceaux de 1,5 cm env. Et les rouler ensuite sur une fourchette pour faire des rayures. Les réserver sur un torchon propre et fariné.


Laver les courgettes et les cuire soit à l’eau, soit à la vapeur (je suis une adepte du cuit-vapeur, vous l’aurez sans doute remarqué !) Mixer la moitié des courgettes, les monter avec un filet d’huile d’olive, saler, poivrer, ajouter éventuellement un peu de piment d’Espelette. Réserver au chaud.

Couper le reste des courgettes en petits dés. Réserver au chaud.


Décortiquer les gambas en conservant le dernier anneau de la queue et éventuellement la tête. Les cuire à la poêle dans un peu d’huile d’olive bien chaude. Quand elles sont cuites (c’est très rapide) retirer la poêle du feu et ajouter une noisette de beurre, le laisser fondre en remuant pour enrober les gambas.

Faire cuire les gnocchi dans de l’eau bouillante salée. Les égoutter dés qu’ils remontent à la surface.

Montage :

Napper le fond d’une assiette creuse avec la purée de courgette puis ajouter les dés de courgettes. Poser par-dessus quelques gnocchi de pommes de terre. Poser 3 ou 4 gambas par assiette. Finir par quelques pousses de roquette(je n'en ai pas mis,  exceptionnellement je n'en avais pas). Assaisonner d’un filet d’huile d’olive et quelques gouttes de jus de citron.

 

5

 Avec cette recette je participe au 1er jeu concours organisé par CathyTarte-tropezienne-1er-concours-de-cuisine-633x863 pour fêter le deuxième anniversaire de son blog Kaderick en Kuizinn. N'hésitez pas à cliquer sur le lien et aller faire un tour dans sa  cuisine et humer les bonnes odeurs ;o))

 

 

à bientôt stylo