Encore une recette d'abats qui va faire fuir quelques lectrices(teurs). Ok vous partez mais sans claquer la porte définitivement. La prochaine fois je redeviendrai plus classique et plus raisonnable........promis !

Bon alors pour celles et ceux qui sont encore là, je  raconte :

Il fût un temps où nous allions souvent en Auvergne et puis la vie a fait que ........nous n'y sommes plus allés depuis quelques années maintenant. Alors pour que mon Auvergnat de mari ne soit pas trop nostalgique de sa région d'origine je lui fais régulièrement des petits plats Auvergnats ;o)) Et là je me suis exercée à lui préparer des tripes comme là-bas. Et ben elles étaient très bonnes. Depuis toutes ces décennies passées ensemble je suis devenue un peu Auvergnate moi aussi, disons Auvergnate par alliance!

Alors vous nous suivez chez mon bougnat ?

3 (11)

 

Recette pour  4 à 6 personnes suivant les appétits !

1 kg de tripes

1 c à soupe d’huile

3 carottes

1oignon

2 blancs de poireaux

3 gousses d’ail

6 clous de girofle

1 pied de veau coupé en deux, (pas trouvé ce jour-là, mais j'ai  mis du guanciale offert par le boucher au marché !)

1 l de vin blanc sec

1/4l de bouillon de bœuf

5 cl d'eau de vie

3 branches de thym

3 feuilles de laurier

Sel, poivre

Muscade

Pommes de terre vapeur en accompagnement

Préparation :

Commander les tripes chez le boucher.  Elles sont vendues déjà nettoyées et souvent blanchies. Sinon, les faire blanchir à l’eau bouillante salée avec le pied de veau pendant 5 mn, refroidir sous le robinet les morceaux de viande, les égoutter, les essuyer avec du papier absorbant et les couper en grosses lanières.

Eplucher les carottes, les couper en rondelles, nettoyer et émincer les blancs de poireaux. Éplucher l’oignon, le  piquer  avec les clous de girofle, éplucher les 3 gousses d’ail.

Dans une cocotte en fonte allant au four verser  l’huile et la faire chauffer, puis faire revenir les carottes, poireaux, l’oignon et l’ail. Mélanger, ajouter le thym, le laurier. Saler, poivrer. Mettre une pointe de noix de muscade et, enfin, ajouter les tripes et le pied de veau. Bien remuer, arroser de vin blanc et de bouillon, ajouter l'eau de vie : les tripes doivent être recouvertes de liquide. Couvrir la cocotte et mettre  au four préchauffé  à 150°.

Laisser mijoter tout doucement au moins 2 heures. Laisser reposer le plat encore un peu au four éteint.

1 (15)

L’idéal est de faire ce plat la veille et de le remettre à mijoter une bonne demi-heure (ou plus) le lendemain après avoir dégraissé la sauce.

Servir très chaud avec des pommes de terre cuites à la vapeur et un bon vin blanc sec type Chablis.

 NOTE : 

Ce plat se congèle très bien ! 

2 (15)

4 (10)

Avec cette recette je participe au défi du mois de mai 2019 

Nos  Régions ont du Goût 

de Marie du Blog "L'alchimie des Mets

avec une  recette d'une région que j'adore :

L'auvergne

Nos régions ont du goût

ob_03a830_sortez-vos-vieilles-recettes-de-cette