2 (1)

Pour compléter la recette précédente, les Rillettes de Thon, je vous confie la recette des tomates confites.  Il est temps d'ailleurs de penser à faire quelques "provisions" pour l'hiver........comme la fourmi ! Après avoir congelé quelques barquettes de tomates farcies, j'ai opté pour des tomates gorgées de soleil confites. Vous allez sûrement en retrouver tout au long de l'année dans quelques uns de mes plats favoris.

J’ai lu plein de recettes au sujet des conserves de tomates, j’en avais même trouvé une absolument super sur un des blogs que je suis régulièrement. Et au moment de m’en servir je ne l’ai plus retrouvée………..pfff envolée ou plutôt mal classée. Nouvelles recherches et je suis tombée sur celle de ma copinaute VEB «Cuisine de Leyre et d’ailleurs». Je lui ai déjà emprunté quelques recettes, certaines ont été éditées sur mon blog d’autres pas encore.

Je connais suffisamment sa cuisine pour lui faire entièrement confiance. Donc c’est chez elle que finalement j’ai trouvé l’inspiration. Elle les appelle tomates séchées, moi je les appelle tomates confites d'où l'idée de les appeler tomates séchées-confites car il reste encore plein de jus dans ces quartiers de tomates qui ont passé plusieurs heures au four.

Voilà donc ce qui a résulté de mon association  virtuelle avec VEB

3 (1)


Ingrédients pour 1 kg de tomates

J’ai pris des cœurs de bœuf et des tomates grappe assez mûres

2 c à s de sucre roux

2 c à s de sel fin

1 c à s de vinaigre de cidre ou autre (pour moi  avec du vinaigre de Xérès)

5 c à s d’huile d’olive extra

1 c à s de basilic en poudre  (Pour moi basilic frais, de mon balcon-potager ;o))

Pour les bocaux : romarin, basilic, thym, coriandre en graines, gousses d’ail, bref laissez votre imagination parler. Dixit VEB.
Pour moi : thym frais, origan  du jardin-potager aussi,  gousses d’ail

Préparation :

Prendre soin de choisir de belles tomates pleines de saveur et assez mûres.

Les couper en quartiers dans le sens de la longueur, retirer délicatement les graines. On peut aussi éplucher les tomates, mais moi je ne le fais pas.

Disposer les quartiers de tomates sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Dans un bol mettre le sucre roux, le sel, le basilic en poudre (ou frais ciselé), le vinaigre et l’huile d’olive, enduire généreusement vos quartiers de tomates avec ce mélange.

Enfourner pendant trois heures à 100 ° (pour un four à chaleur tournante).

Au bout d’une heure et demie retourner délicatement chaque quartier et continuer la cuisson.

Préparer les bocaux les laver à l’eau chaude et les retourner sur un torchon propre pour les laisser sécher.

Disposer une rangée de tomates, le - ou les -  aromates choisis,  recouvrir d’huile, puis encore une rangée de tomates, aromates, couvrir d’huile puis fermer le bocal.

Laisser les pots à portée de vue pendant une semaine pour vérifier si le niveau d’huile baisse auquel cas en rajouter.

Se conserve dans un endroit tempéré pendant un an et plus.

4 (1)

NOTES :

  • Veb a  aromatisé certains pots avec du thym et de la coriandre en graines et pour d’autres avec du romarin et des gousses d’ail épluchées et coupées en 2.
  • Dans un  premier temps je n’ai fait qu’un seul bocal et je l’ai aromatisé de thym frais et de gousses d’ail.
  • Au fur et à mesure que vous consommerez vos tomates confites surtout ne jetez pas l’huile qui reste. Vous en  servirez pour faire sauter des légumes ou pour vos  salades !
  • J’ai choisi de les faire confire en fin de journée et je les ai laissées refroidir dans le four, porte fermée pendant toute la nuit.

1 (1)

 Encore des tomates !

cuisinons-de-saison-en-fin-logo