Je continue dans la cuisine familiale ! Je me régale à préparer ces billets en hommage aux femmes cuisinières de ma famille. Contrairement aux croquettes  - recette un peu oubliée pendant des années - celle-ci je la fais souvent. Mon mari est très amateur de lapin. Il l'aime cuisiné de différentes manières mais  le civet  et à la Ligure sont ses plats de prédilection.

 C'est donc une recette de "derrière les fagots" que je vous propose aujourd"hui. Une recette qui se transmet dans ma  famille.......de mère en fille !

Et j'espère bien que ma fille prendra le relais. J'avoue que c'est surtout en pensant à elle que je publie "mes vieilles" recettes de famille, pour que les traditions ne se perdent pas.

Pour l'instant elle ne prépare pas ce genre de plat. Bien qu'elle soit une vraie "cordon bleu", elle se contente de venir avec son compagnon déguster le lapin ou la daube à la maison. De bons moments passés ensemble, certes. Mais qui sait, un jour c'est peut-être elle qui nous invitera à déguster son premier plat traditionnel ?

eEncore une séquence nostalgie........... la recette du Civet de Lapin de ma Grand-Mère.

1

Pour 4 personnes.

Préparation : 15 mn

Cuisson : 1 heure environ

Que faut-il ?  

2

1 lapin avec son foie et si possible le sang

150 g de lard fumé coupé en lardons

3 échalotes

1 oignon,

2 gousses d'ail

5 cl de Cognac

1l de vin rouge corsé (pour moi c’est en général du Côtes du Rhône)

Champignons de Paris (facultatif) - Je n'en mets pas toujours !

1 bouillon cube

3

2 petites branches de thym

4 ou 5 baies de genièvre

1 feuille de laurier

Sel,  Poivre

Farine

2 carrés de chocolat (facultatif) - Ca j'en mets toujours ! 

Comment faire ? 

Couper le lapin en morceaux 

Couper le lard en dés.

Nettoyer les champignons et les couper en quatre.
Dans une poêle faire chauffer une cuillère d’huile d’olive et mettre les champignons à étuver.

Eplucher les échalotes,  l’oignon et l'ail, les émincer finement.

Faire dorer les lardons dans une cocotte et ajouter les échalotes et l'oignon hachés.

Dés qu’ils sont dorés les retirer avec une écumoire et réserver.

Remettre un peu d’huile dans la cocotte si nécessaire et faire revenir les morceaux de lapin sur toutes les faces, saler et poivrer. Jeter le gras qui reste et saupoudrer  le lapin d’une bonne cuillère de farine, mélanger puis ajouter le vin, le cognac. Ajouter ensuite un bouillon cube, 1/4 de litre d’eau ainsi que le thym et le laurier.
Laissez mijoter environ 1 heure. Rajouter de l’eau si la sauce s’évapore trop vite.

5

                                                                                mini_animaux_lapin_11mini_animaux_lapin_12

Petits conseils perso:

1 - Je fais rissoler les différents éléments dans une poêle et je les mets ensuite dans une cocotte. Ca permet entre autres d'éliminer les matières grasses qui servent à faire revenir les différents ingrédients.

2 - Je fais brûler l'alcool du vin avant de le mettre dans la cocotte.

3 -15 mn avant la fin de la cuisson, passer le foie du lapin au mixeur, l’ajouter dans la sauce du civet. Délayer le sang du lapin avec une louche de sauce chaude,  verser dans la cocotte, bien mélanger  et vérifier l'assaisonnement. Ajouter aussi les champignons de Paris. Mélanger.

Ceci n'est pas une fantaisie de chocomaniaque : on peut lier la sauce avec 2 ou 3 carrés de  chocolat noir juste en fin de cuisson.

4 - Retirer le thym et le laurier.

5 - Servir dans un plat chaud accompagné de pommes vapeur, de pâtes fraîches,  de la polenta gratinée au four, des ravioli, des gnocchi de pommes de terre ou de semoule, etc…….

mini_animaux_lapin_13mini_animaux_lapin_13

4

 

La cuisine d'un peuple est le seul témoin exact de sa civilisation. 

Marcel Rouff. Extrait de : La Vie et la passion de Doddin-Bouffant, gourmet.