Je viens de découvrir le cotechino, une saucisse italienne que je connais de nom depuis longtemps mais nous ne nous étions jamais rencontrées. Je suis donc allée à sa rencontre et nous avons tout de suite sympathisé. Je précise quand même que nous ne nous sommes pas rencontrées en Italie évidemment. Mais ce Cotechino était simplement dans ma commande à La Ruche qui dit oui. Je l'ai donc ramenée chez moi, lui ai donné une place confortable dans mon frigo. Quelques jours plus tard,  par une journée assez froide, j'ai eu envie d'une bonne soupe bien chaude et réconfortante pour le soir. J'avais aussi depuis quelques jours envisagé de finir un fond de lentilles vertes du Puy, mes préférées. 

Donc en fin d'après-midi j'ai commencé à cogiter comment faire une soupe de lentilles un peu différente des précédentes en fonction des réserves du frigo. Pas question de partir faire des courses donc on se débrouille avec ce qu'on a.

Et voilà le résultat :

1 (1)

Préparation : 15 min

Cuisson : 1 h

Ingrédients

Pour 4 personnes

Ingrédients

1 blanc de poireaux

1 carotte

1 oignon

1 échalote

1 ou 2 gousses d’ail

150 g de lentilles vertes du Puy, celles que je préfère !

300 g de lardons fumés (ou pas suivant les goûts de chacun!)

1 saucisse à cuire (J’ai choisi un  morceau de cotechino* saucisse italienne que je n’avais jamais cuisinée)

Huile d'olive.

1 bouillon cube et 1 l d'eau (ou du bouillon maison genre pot au feu *)

1 bouquet garni

Poivre

Préparation

Éplucher le blanc de poireau, la carotte, l'oignon et l'échalote, les couper en mirepoix (petits dés)

Dans une cocotte en fonte de préférence, mettre 1 filet d’huile d’olive d'huile et faire dorer les lardons. Ajouter tous les légumes en mirepoix et la saucisse coupée en morceaux. Bien mélanger et faire revenir le tout pendant 5 à 8 mn en remuant souvent.

Ajouter ensuite les lentilles en les mélangeant bien aux légumes afin qu'elles deviennent translucides et qu'elles s'imprègnent bien des arômes des légumes et du lard.

Ajouter 1 litre 1/2 d'eau, un bouillon cube (ou de bouillon maison),   laisser mijoter 3/4 d'heure à feu moyen. Ajouter le bouquet garni. Couvrir en laissant un espace pour que la vapeur passe un peu. C’est une soupe épaisse.

Surveiller la cuisson et rajouter éventuellement un peu de bouillon ou d’eau si le jus de cuisson s’évapore trop vite. Je n’ai pas eu à le faire, j’avais posé un couvercle sur la cocotte en laissant un petit espace.

3/4 d'heure à 1 heure plus tard servir bien chaud en laissant chacun poivrer la soupe à sa convenance.

2 (2)

Mes conseils et mon avis

  • Un plat économique, complet et très parfumé pour le repas d’un soir d’hiver ou de printemps frisquet.
  • Ne pas saler : les lardons, la saucisse et même le bouillon  apportent  suffisamment de sel.
  • Le Cotechino est une saucisse italienne, obtenue à partir d’un mélange assaisonné de couenne, de gras et de viande de cochon, qui se consomme bouillie. Son nom vient de la cotica, qui signifie couenne en italien. Elle prend des noms locaux selon les endroits de production. La tradition italienne veut qu'elle soit le premier plat de l'année (ou le dernier) accompagné de lentilles - ce sont des porte bonheur, signe de richesse futures dans le Sud-Est de la France et en Italie - .
  • Le bouillon que j’ai employé est du bouillon de pot au feu. Quand je fais ce plat il me reste suffisamment de bouillon pour en congeler 2 à 3 litres. Je le mets dans des bouteilles en plastique et dès qu’elles sont froides je les mets au congel. Bon ....Ok j’ai un grand congel.

3 (2)

 Fini les endives on passe aux lentilles !

5 Cuisinons de Saison