Je vous ai déjà proposé il y a longtemps la Joue de boeuf de 7 heures d'Alain Ducasse. D'après les statistiques c'est une des recettes publiées sur mon blog qui a le plus de succès. Aujourd'hui  c'est  approximativement la même recette mais avec du gigot d'agneau.  Cette fois je me suis inspirée de la recette du blog - Je suis un cuisinier -. Ne manquez pas de lui faire un petite visite, il est super intéressant.

L’agneau est l’un des plats typiques de Pâques. Mais on ne va pas attendre le printemps pour se mitonner cette petite merveille : un gigot d'agneau cuit lentement au four, pour obtenir une viande tendre et une sauce particulièrement savoureuse. On peut vraiment couper la viande à la cuillère.

Ce plat nécessite peu de temps pour la préparation. La cuisson en revanche est très longue mais on n'est pas obligé de rester "planté" devant le four. Je vous conseille de profiter des arômes qui vont se dégager du four pour lire un bon livre ou écouter de la musique. C'est super non ?

Je ne vais pas trouver les mots adéquats pour vous décrire ce pur bonheur pour les papilles. Je vous laisse tenter l'expérience à votre tour.

1 (24)

Pour 6 personnes

Temps de cuisson et de préparation : 7 h 30 mn

Ingrédients

1 gigot d’agneau 2 kg environ ou 1  épaule

3 carottes

2 oignons

3 échalotes

6 gousses d’ail

1 brin de romarin

4 tomates (facultatif)

13 cl de vin blanc

25 cl bouillon de bœuf

Huile d’olive

Sel et poivre

Préparation :

Préchauffer le four à 120 ° C

Enlever les morceaux lesplus gras de la pièce d’agneau.

Désosser éventuellement et attacher avec de la ficelle pour redonner la forme du gigot.

Peler les carottes et les couper en diagonale en gros morceaux.

Éplucher les oignons et les couper en gros morceaux.

Éplucher les échalotes et les couper en deux.

Peler l’ail et l’écraser un peu.

Assaisonner le gigot d’agneau avec du gros sel et du poivre. Pour permettre à l’assaisonnement de bien pénétrer le gigot, le malaxer lelégèrement.

Dans une cocotte en fonte (si possible), faire chauffer 3 cuillères à soupe d’huile d’olive à feu vif.

Lorsque l’huile est bien chaude, saisir le gigot d’agneau de tous les côtés.

Retirer la viande et dans la même huile ajouter  les carottes, les oignons, les échalotes et les gousses d’ail. Faire revenir le tout à feu moyen de 2 à 3 minutes.

Arroser le vin blanc et laisser l’alcool s’évaporer  2 à 3 minutes. Réintroduire le gigot dans la cocotte.

Incorporer les feuilles de laurier et la branche de romarin en deux ou trois morceaux.

Verser le bouillon de bœuf.

Facultativement, vous pouvez ajouter les tomates coupées en quartiers (suivant la saison des tomates en boite)

Enfourner à mi-hauteur pendant 7 heures. A deux reprises pendant la cuisson arroser l’agneau avec son jus.

Une fois cuit, envelopper le gigot d’agneau avec du papier sulfurisé et laisser le reposer environ 10 minutes.

Pendant ce temps, retirer le romarin, le laurier et l’ail et broyer le reste des légumes avec le jus de cuisson. Pour faire une sauce plus fine, la passer à travers une passoire.

C’est prêt. Régalez-vous !

3

Conseils et astuces du Cuisinier

  • Servir le gigot d’agneau de sept heures avec une salade verte, des légumes sautés ou cuits à la vapeur, des pommes de terre boulangères ou un gratin dauphinois,  une  purée etc ....
  • On peut le flamber avec un trait de cognac avant de le mettre au four.
  • Si la sauce est très liquide, la faire réduire à feu moyen.

2a

Une recette dédiée à 

5 Cuisinons de Saison

avec des carottes et des pommes de terre au choix de Claudine !