Au printemps  lors de nos dernières vacances en Provence, nous avons fait le tour des villages du Lubéron, beaucoup de belles balades, de belles découvertes même si nous connaissions déjà pas mal la région. Mais nous avons aussi testé quelques bons restaurants. Et c'est justement dans un de ces restos que j'ai eu le grand plaisir de déguster ce plat. D'abord attirée simplement par l'épeautre, dont j'ai bien sûr beaucoup entendu parler mais jamais goûté. C'était la bonne occasion à saisir. En plus entouré de noix de St-Jacques dont je raffole et une sauce exotique qui attisait ma curiosité. Je ne suis pas tombée de ma chaise mais presque !! ;o)). Quand nous sommes rentrés je n'ai rien eu de plus pressé que d'acheter ce fameux épeautre et me mettre au boulot pour trouver une recette qui se rapproche le plus de ce que j'avais dégusté à Pernes les Fontaines. Le plus difficile finalement était de retrouver la sauce exotique. J'ai trouvé quantité de recettes toutes avec des ingrédients différents. Vous verrez plus bas comment je m'y suis prise pour me rapprocher le plus possible de la sauce du restaurant.

2

Pour 4 personnes

Préparation : 10 mn

Cuisson env. 1H

Trempage : 12h

INGRÉDIENTS

Risotto d'épeautre :

- 250 g de petit épeautre

- 1 gros oignon haché

- 2 gousses d’ail

- 20 cl de vin blanc sec

- 1l de bouillon de volaille

- 10 cl de crème fleurette

- Herbes de Provence

- Huile d'olive

- Sel & poivre du moulin.

Noix de St-Jacques :

3 ou 4 noix par personne

Huile d'olive

Sel 

 PRÉPARATION

La veille : préparation du petit épeautre

Mettre le petit épeautre à tremper dans un récipient, le recouvrir largement d’eau et le laisser tremper au frais pendant 12 heures.. Cette étape n’est pas indispensable mais permet de gagner du temps sur la cuisson le lendemain.

Le lendemain :

Cuisson du risotto d'épeautre

Égoutter et rincer le petit épeautre. Dans un sautoir faire chauffer d’huile d’olive et faire rissoler l’oignon ciselé et l’ail coupé en petits morceaux. Ils ne doivent pas colorer. Ajouter l’épeautre et bien mélanger. Déglacer avec le vin blanc. Puis parsemer d'une pincée d’herbes de Provence. Ensuite ajouter une louche de bouillon de volaille chaud. Faire cuire à feu moyen. Une fois que le bouillon est absorbé, ajouter une nouvelle louche, et ainsi de suite jusqu’à cuisson complète environ 45 mn à une 1h. Il ne doit pratiquement plus rester de jus de cuisson. Après ce temps, couper le feu et laisser gonfler pendant 5 à 10 mn à couvert. Saler et poivrer (uniquement en fin de cuisson), ajouter la crème, bien mélanger pour obtenir un risotto bien crémeux..

St Jacques :

Compter 3 ou 4 noix de St Jacques par personne. Les faire juste sauter très rapidement dans un peu d’huile d’olive chaude. Saler un peu. Réserver.

Sauce exotique ........à ma façon :

Je ne connais pas grand chose à la cuisine "exotique". J'ai fait une visite approfondie de mon étagère à épices. J'ai commencé mes mélanges tout en goûtant de temps en temps pour voir la tournure que prenaient ces différentes saveurs ! Vous allez voir que j'ai fait un sacré mélange.....explosif en saveurs mais sans danger !! ;o))

Nous n'étions que 2 convives aussi les quantités sont assez minimes. Et je précise que Mr Miechambo qui n'est pas très amateur de saveurs "exotiques" a émis un hummmmmm retentissant. Et en relisant le billet il a rajouté : c'était super bon ça........tu en refais?

1

Allons-y !

1/4 de c à café de muscade

1/4 de c à café de cannelle

1:4 de c à café de cadamome en poudre

1 pincée de cumin

1 pincée de piment d'Espelette

1 c à café de miel

1c à café de sauce huître

2 c à café de vin blanc sec

1c à café d'huile d'olive

On mélange et on sert !

Ca vous semble bizarre tout ça non ??? Je vous assure c'était vraiment  bon ........... même très très bon.

Servir  le risotto d’épeautre, avec les noix de St-Jacques, la sauce exotique et décorer avec une tuile de parmesan aux herbes de Provence.

4

Bon appétit et à bientôt Pétoncle