VEIL 1

Elle était la personnalité préférée des français et elle était la mienne aussi. 

Je ne parlerai pas d'admiration en ce qui me concerne. Ce mot est tellement galvaudé qu'il ne correspond plus aux sentiments que j'éprouverai toujours pour elle. On va parler alors d'affection, de respect pour ses combats : pour la paix en Europe mais aussi et surtout  pour la liberté et le droit des femmes avec la loi sur l'avortement.

C'était une belle âme, respectueuse, tenace,  honnête et digne. Pour les plus âgées d'entre nous vous vous souvenez sûrement de la façon dont elle a été insultée dans l'enceinte de l'Assemblée Nationale par des députés machos dont l'un des pires dans ses propos a été le "célébre" député-maire de Nice, Jacques Medecin. Pour les plus jeunes vous aurez probablement l'occasion de voir et entendre tout ça au cours de reportages qui lui seront consacrés ces jours-ci.

Alors que l'on soit pour ou contre l'Europe, pour ou contre l'avortement (on n'est pas obligé d'y avoir recours si on est contre !) elle restera pour moi la femme d'exception  qui a mené jusqu'au bout ces projets avec courage et dignité,  l'icône de la lutte pour les droits de la femme

MERCI  MADAME

VEIL 2