Le Gouéron Charentais ......encore une spécialité régionale, inconnue pour moi. Avec le jeu "Nos Régions ont du Goût" de ma copinaute La Nonna - L'alchimie des Mets -, je fais plein de découvertes régionales. Soit parce que je fais des recherches pour en trouver quelques unes à mon goût, soit en fin de mois avec les publications des blogueuses. 

Je l'ai souvent dit j'aime particulièrement la cuisine de nos grands mères, qu'elles soient françaises ou étrangères. En fait j'aime la cuisine du monde simple et savoureuse faite avec des ingrédients "du pays" et de saison.

On reste dans les pommes ! Après mon Bouligou Limousin voici le Goueron Charentais publié le mois dernier par Michelle- Croquant, Fondant, Gourmand -

Cette petite douceur sans prétention est absolument délicieuse, moelleuse à souhait. A déguster avec un bon café (ou thé) ou avec un bon vin blanc comme le Pineau des Charentes par exemple.

Chaud, tiède ou froid ......et même le lendemain s'il en reste, c'est un vrai régal ! 

1 (11)

Pour 6 personnes :

– 700 g de pommes

– 50 ml de cognac ou du Rhum .......ou du Pineau des Charentes 

– 25 g de beurre ½ sel

– 4 œufs moyens

– 60 g de sucre + 1 c à soupe

2 (12)

– 1 yaourt nature

– 150 g de farine

– 6 g de levure chimique

1 cercle (ou plat)  à tarte de 26 cm de Ø, tapissé de papier cuisson

Préparation :

Préchauffage du four à 185°C

Peler et épépiner les pommes puis les couper en dés.

Faire fondre le beurre dans une poêle et faire revenir les pommes avec la cuillerée de sucre en remuant souvent jusqu’à ce qu’elles soient cuites mais encore un peu fermes.

Verser l’alcool et faire flamber (Eteindre la hotte au préalable !). Réserver dans un plat et laisser tiédir.

Travailler au fouet les œufs avec le reste du sucre jusqu’à ce que le mélange mousse.

Ajouter le yaourt, la levure,  la farine et fouetter  pour obtenir une pâte bien lisse.

Incorporer les pommes à peine tièdes à l’aide d’une spatule.

Verser la pâte dans le plat et enfourner immédiatement pendant 30 à 35 minutes.

Le Gouéron doit être joliment doré.

Laisser refroidir sur une grille avant de démouler.

Le faire réchauffer pour le déguster ou le servir tiède ou encore à température ambiante.

Source et recette originale : Ôdélices

3 (8) (1)

4 (3) (1)

Et une belle part pour Claudine pour 

Cuisinons de Saison

Miechambo la reine des pommes