Tradition Provençale du Gros Souper de Noël

houx stylisé

On fait le gros souper avant d’aller à la messe de minuit.

Dans certaines familles, c’est après la messe que l’on passe à table.

Il faut dresser la table et elle doit être belle !  Elle est couverte de 3 nappes blanches - 3 pour la Trinité - avec 3 chandeliers blancs allumés et 3 soucoupes de blé germé de la Ste Barbe. Surtout pas de gui, réputé porte-malheur…! Voilà mes soucoupes de blé et lentilles germés

Blé et lentilles P1340614

On laisse au bout de la table une place vide au cas où il viendrait un miséreux, c’est la place du pauvre car personne ne doit rester seul le soir de Noël, même les animaux font partis du gros souper. La légende dit que pendant la nuit de Noël, nuit pleine de mystère, les animaux se mettent à parler.

Par contre le soir, il faut vérifier que les pans de la plus grande des nappes, ne touchent pas le sol. On dit que les restes des treize desserts sont pour les anges, qui, la nuit venue,  viennent se régaler. Mais si la nappe touche le sol, alors c’est le diable qui va en profiter pour monter sur la table et manger les restes. La maîtresse de maison secouera la nappe dehors car les miettes du repas sont considérées comme bénéfiques et les jeter dans le jardin est le signe de futures récoltes fructueuses.

Le gros souper doit comporter 7 plats maigres, en souvenir des 7 douleurs de Marie.

houx stylisé

Il est servi avec 13 petits pains suivi des 13 desserts représentant la Cène avec les 12 apôtres et Jésus.

Les plats maigres servis diffèrent d'un coin de Provence à l'autre,

Au menu on trouve souvent :

La carde et  le céleri

Le chou-fleur

Les épinards

La morue

L’omelette

houx stylisé

Les escargots

La soupe à l'ail

Jamais de viande, uniquement du poisson, des coquillages, des gratins, des soupes, de l'anchoiade

Ensuite dans chaque famille, on met les recettes que l’on se transmet de mère en fille.

 La seule abondance est celle des treize desserts,  dégustés au retour de la messe de minuit  et qui resteront sur la table les 3 jours suivants - jusqu'au 27 décembre -

houx stylisé

Les 4 mendiants : figues sèches (Franciscains), amandes (Carmélite), raisins secs (Dominicains) et noix (Augustins),

Les dattes : symbole du Christ venu de l'Orient,

Les nougats (le noir et le blanc) pour le pénitent blanc et le pénitent noir selon certains, pour d'autres le nougat blanc, doux et onctueux représente la pureté et le bien, le nougat noir plus dur et cassant évoque l'impur et les forces du mal…

La fougasse à l'huile d'olive (la pompe) : galette ronde aplatie à l'huile d'olive,

La pâte de coing ou fruits confits

Les fruits frais : mandarines, oranges, poires, raisins et melons d'hiver conservés pour cette occasion.

Et maintenant on y met aussi la traditionnelle bûche de Noël.  

Voilà un petit résumé de la tradition Provençale.

Les petites étoiles sablées du précédent billet ont fait place aux santons dans la crèche. Maintenant on attend que l'étoile du berger guide les Rois Mages jusqu'à ce  village provençal fabriqué en collaboration avec Mr Miechambo.:o))

crècheP1340617

HOUX 2

Pour rester dans la note je vous propose un plat maigre mais de luxe quand même ;o)) 

Un  Risotto  aux  Escargots  et  aux  Morilles

1a

1

Temps de préparation : 10 min

Temps de cuisson : env. 30 min

Ingrédients pour 2 personnes

4 douzaines d’escargots au naturel

200 g de riz  (Carnaroli par exemple)

Quelques morilles fraîches ou sèches

30 g de beurre d’escargots

3

1/4 litre de vin blanc

1/2litre de bouillon de poule

50 g de parmesan frais

2 échalotes

Beurre ou Huile d'olive

Sel et poivre

 

Pour le beurre d'escargots il vous faut :

Si vous prévoyez de le faire vous-même ne soyez pas épouvanté par les quantités. Ce beurre se congèle très bien et pourra servir en pas mal d’autres occasions.

200 g de beurre

1 petit bouquet de persil

5

1 grosse gousse d'ail

25 g d'échalotes

2 cl de Pastis (facultatif)

Pour plus de facilité on peut le remplacer par du beurre d’escargots surgelé .

Commencer par confectionner le beurre d’escargots en mélangeant bien tous les ingrédients.

Poêler les morilles au beurre (ou huile suivant vos préférences) avec 1 échalote hachée et déglacer avec le  vin blanc, finir la cuisson à couvert.

Egoutter les escargots.

Préparer le bouillon de poule.

Préparer le risotto : faire revenir l’autre échalote hachée dans de l’huile, ajouter le riz, bien mélanger, couvrir de vin blanc et laisser réduire. Puis  ajouter du bouillon à chaque réduction jusqu’à cuisson quasi définitive.

Ajouter les morilles et les escargots. Finir la cuisson du risotto.

En fin de cuisson ajouter le beurre d’escargot. Mélanger et servir aussitôt avec une coupelle de parmesan fraîchement râpé.

Délicieux pour tous les amateurs de gastéropodes !

Source  Cuisine TV

8

CHEF SIMON Risotto aux escargots et morilles

Joyeux réveillon bouleMichèle boule de Noël

 

traineau père Noël