PANNA   COTTA   SELON   MAMINA

Revue   par   Michèle

.

Cette recette publiée par Mamina il y a peu de temps m'a tout de suite inspirée !

Quand je lis les deux mots  :  FACILE  et   RAPIDE  ça fait tilt tout de suite

même s'il n'y a pas de chocolat dans les ingrédients.

Donc ce dimanche, un  peu flemmarde mais ayant  envie d'une petite douceur quand même, je me suis mise au boulot.
Hé ben ...........c'est vrai c'est rapide et facile.

Il faut dire qu'en plus j'ai choisi la "version paresseuse"...... je me suis servie de confiture.
Mais bon, là j'ai une excellente excuse.

Lors de mon dernier séjour en Savoie j'ai découvert ça :

.

Pr_sent1

.

Mais qu'est ce donc ?

Intriguée et amusée je me suis renseignée :  il s'agit d'une confiture de prunes.

Des prunes d'une très ancienne variété, appellées ainsi à cause de leur ressemblance au croupion du poulet.
Je ne peux pas vous le certifier je ne les  ai  vues qu'en confiture.

Donc la recette de Mamina est arrivée à point pour goûter cette fameuse confiture.

Hé bien ......... elles est fameuse ! Pas trop sucrée et très parfumée.

.

.

Pr_sent2

Pour 6 personnes :

6 dl de crème fleurette, allégée si on veut. Raisonnable ....... je me suis servie de crème allégée !

140 g de sucre en poudre

4 feuilles de gélatine ramollies dans l’eau froide

400 g de quetsches

2 pincées de cannelle

12 spéculoos

Laver et dénoyauter les quetsches. Les faire cuire à feu doux comme une confiture avec 50 g de sucre, 2 pincées de cannelle et  2 cuillérées à soupe d’eau. Il faut que les prunes de cette confiture peu sucrée soient bien tendres, au besoin rajouter un peu d’eau quitte à faire un peu réduire à la fin. Laisser refroidir et réserver.

Comme je vous l'ai dit j'ai sauté tout ce paragraphe que j'ai remplacé par ma confiture de "cul de poulet "!

.

Dans une casserole, mettre le crème et les 90 g de sucre restants, faire chauffer et réduire d’un quart environ. Ajouter la gélatine et bien mélanger, verser au fond des verres et faire prendre au froid.

Je trouve que la crème est un peu longue à prendre. Donc prévoir si possible de la faire la veille.

.

Écraser les biscuits.

.

Lorsque la panna cotta est prise, recouvrir avec les spéculoos écrasés et la « confiture » de quetsches, réserver au froid jusqu’au moment de servir.

.

Les spéculoos et la panna cotta sont suffisamment sucrés, il faut absolument que les quetsches ne le soient pas trop et la cannelle relève bien le parfum de cette marmelade.

.

Commentaire de Mamina :

C’est un dessert vraiment rapide, facile et déclinable avec tous les fruits possibles et imaginables. Les plus paresseuses pourront peut-être utiliser de la confiture pas trop sucrée, achetée toute faite, mais, je n'ai pas essayé.

.

Commentaire Michèle :

Suis tout à fait d'accord pour la version paresseuse......à condition d'avoir une excellente confiture.

.

Et comme il y aura sûrement une (ou des ) prochaines fois, j'essayerai avec des fruits différents et pourquoi pas avec des confitures différentes.

.

Mais je me demande pourquoi j'ai des petites bulles sur le dessus de ma crème ? Vous avez une idée vous les bloggeuses-pro-de la cuisine ? Aiuto ....... per favore !!!

.

.

pr_sent3

.

.